Accueil arrow Evénements arrow Master class et conférences
Master class et conférences

Les coulisses du bouclage du Parisien expliqué par François Vey

Version imprimable Suggérer par mail

 

 img_1624

 

 

Jeudi 2 décembre de 20h30 à 22h00 depuis le siège du Parisien, les étudiants de 1ère année de Master pourront assister au bouclage du journal. 

 

François Vey, Rédacteur en chef adjoint au Parisien depuis septembre 2002, en charge de l'édition de Paris depuis novembre 2009, animera la visite des locaux.

 

 



 

Serge Moati: «Entre Mitterrand et moi, ce n’était pas une histoire d’amour mais presque»

Version imprimable Suggérer par mail
par Lauriane David et Sybile Pénhirin

 

moati

 

Serge Moati, directeur la société de production "Image & Compagnie", a donné jeudi une master class aux élèves de l'École de Journalisme de Sciences Po.

 

Moati est revenu sur l'histoire de débats présidentiels marquants, notamment ceux de Valéry Giscard d'Estaing et de François Mitterrand. Il a également exposé les aspects techniques de ce genre de débat et la façon dont on aide les différents intervenants à se préparer à cet exercice.

 

>> Retrouvez le déroulé en live de l'intervention de Serge Moati>>

 

Serge Moati, qui prépare un docu-fiction sur le 10 mai 81, a des talents de conteur. Surtout lorsqu’il s’agit de parler de sa rencontre avec François Mitterrand: "ça commence en 1971 entre Mitterrand et moi, ce n’était pas une histoire d’amour mais presque".

 

Le jeune Serge Moati entre alors au parti socialiste. Et familiarise Mitterrand à l’œil de la caméra: "Mitterrand avait une peur panique de la télévision, il trouvait que c’était un œil noir diabolique".

Lire la suite...


 

Christian Makarian, directeur de la rédaction délégué de L’Express, en master class

Version imprimable Suggérer par mail

photochristian

 

L’école de journalisme a le plaisir de vous inviter à la «master class» de Christian Makarian, directeur de la rédaction délégué de L’Express, le jeudi 23 septembre, de 18h à 19h30.


Quel est le rôle de la presse magazine en France ? Quels sont les défis auxquels elle est confrontée ? Comment le choix des sujets se fait en coulisses?

 
La master class est ouverte au public et se déroulera à l’Ecole de journalisme de Sciences Po, 117 boulevard Saint Germain, 75006 Paris, salle 712.


La présence des étudiants de 1ère année est requise.

 

Inscription par mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 

 

 

>> Suivez la «master class» en direct sur Twitter: #masterclassedj >>



 

Michael Kamber: «C’est très dur de faire une bonne photo d’une fusillade»

Version imprimable Suggérer par mail
 Article publié le 08-05-2010

En Irak, «on entend des tirs, on voit les gens courir dans tous les sens, mais c’est rare que cela donne quelque chose en image», dit Michael Kamber, photojournaliste pour le New York Times. Le journaliste américain, 47 ans, était en master class ce jeudi à l’école de journalisme de Sciences Po. Son métier? Faire des photos en temps de guerre. Pakistan, Libéria, Nigeria, Soudan, Somalie, Darfour, Côte-d’Ivoire, et… Irak. «Le Moyen-Orient est l’une des zones les plus difficiles à couvrir», souligne-t-il, «je ne le savais pas au départ, j’ai vite compris».

 

La mort

 

Michael Kamber «deale» avec la mort au quotidien. «Quand j’étais “embed” dans l’armée américaine en Irak, je mangeais, dormais, vivais avec trois soldats, se souvient Michael Kamber. L’un est mort au combat, le deuxième s’est suicidé, le troisième a été blessé et rapatrié». Des photos de blessés, Michael Kamber en a fait des «centaines». La peur, il connaît. «Quand on n’a plus peur, on prend trop de risques.»

 

>> Lire la suite sur Work In Progress >>



 

Michael Kamber, photojournaliste de guerre, en master class

Version imprimable Suggérer par mail
 Article publié le 28-04-2010

 

irakmichaelkamber

 


L’école de journalisme a le plaisir de vous inviter à la «master class» de Michael Kamber, photojournaliste de guerre pour le New York Times, le mercredi 5 mai, de 18h à 19h30. Comment couvrir l’information en temps de guerre, notamment en Irak? Comment un journaliste américain peut-il s’approcher de la population irakienne? Quels problèmes éthiques et déontologiques cela soulève? Quelles sont les conditions de travail sur place? Combien ça coûte, de produire un photoreportage?

 

La master class se déroulera à l’école de journalisme de Sciences Po, 117 bd Saint Germain, 75006 Paris, salle 712. La présence des étudiants de 4e année est requise.  

 

Crédit image: Michael Kamber 

 

Inscription par mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 



 
<< Début < Précédente 21 22 23 Suivante > Fin >>

Résultats 199 - 206 sur 206