Accueil arrow Contenus arrow Prospective
Prospective

Grand beau sur les informations météo

Version imprimable Suggérer par mail
par ANTHEAUME Alice

Crédit photo: Flickr/CC/carbonnyc

 

Il a beau faire froid dehors, la météo réchauffe les audiences médiatiques. Filet à internautes, attrape-téléspectateurs, elle ne connaît pas la crise que traverse la presse. Une manne pour les éditeurs qui négligent trop souvent l’apport éditorial des contenus liés au temps. Leur réserve peut se comprendre. Ils craignent sans doute de verser dans de l’information servicielle et de multiplier des contenus ras-les-pâquerettes, comme des micros-trottoirs sur le temps qu’il fait en avril. Pourtant, la météo peut donner lieu à des traitements éditoriaux originaux.

 

>> Lire la suite sur W.I.P. (Work In Progress) >>



 

Fast food et fact-checking, même recette…

Version imprimable Suggérer par mail
par ANTHEAUME Alice

Crédit photo: Flickr/CC/gabriel amadeus

 

Après le plantage de quelques médias américains, New York Times compris, au moment de donner le nom de l’auteur de la tuerie de Newtown – le nom de Ryan Lanza est d’abord apparu avant que la correction soit faite pour attribuer le meurtre à son frère Adam Lanza, les techniques de fact-checking ont été très débattues à South by South West 2013, le festival des nouvelles technologies qui se tient chaque année à Austin, aux Etats-Unis. Journalisme de niche, le fact-checking politique est devenu une vraie spécialité, estime Bill Adair, le fondateur de Politifact, un projet lancé en 2007, récompensé par un prix Pulitzer, qui veut disséquer les propos des responsables politiques du pays afin d’en distinguer le vrai du faux.

 

Comment ça marche dans les cuisines de Politifact? Comme dans un fast-food, détaille Bill Adair lors d’une table ronde intitulée “Fast food and fact checking”, avec des procédures éditoriales pour garantir la “fraîcheur” du produit, des “mesures de sécurité”, et une “recette secrète” pour composer les contenus.

 

>> Lire la suite sur W.I.P. (Work In Progress) >>



 

Informer sur une tablette, la leçon de South by South West 2013

Version imprimable Suggérer par mail
par ANTHEAUME Alice

Crédit photo: Flickr/CC/MokshaDolphin

«Cela ne sert à rien de dupliquer, sur une tablette, les contenus prévus pour un journal imprimé», lance Mario Garcia à South by South West, le festival des geeks organisé chaque année à Austin, aux Etats-Unis. Cela ne sert à rien, et pourtant, la majorité des éditeurs d’informations ont ce réflexe. Ils seraient plus avisés d’observer de près deux des activités préférées des propriétaires de tablettes: le fait de se pencher en avant, pour chercher dans l’instant une information, et le fait de se pencher en arrière, pour consulter au calme, et souvent le soir, des contenus. Comment les internautes lisent-ils des informations sur les tablettes? Et comment les éditeurs devraient, en conséquence, concevoir leurs applications? Mario Garcia, ex-journaliste, expert du design en fonction des supports, et Sarah Quinn, du Poynter Institute, ont donné un cours collectif intitulé “Storytelling in the age of the tabletle vendredi 8 mars à South by South West 2013.

 

>> Lire la suite sur W.I.P. (Work In Progress) >>



 

8 indices clés sur les voraces du mobile en 2013

Version imprimable Suggérer par mail
par ANTHEAUME Alice

Crédit photo: Flickr/CC/Opensourceway

 

A l’occasion du World Mobile Congress 2013, le grand raout mondial sur le mobile qui se tient chaque année à Barcelone, les instituts multiplient les états des lieux sur le mobile, ses usages, et ses utilisateurs. On a épluché deux rapports, celui de Comscore intitulé “Mobile Future in Focus 2013“, et celui de Nielsen, “The Mobile Consumer, a global snapshot”. Que faut-il en retenir?

 

>> Lire la suite sur W.I.P. (Work In Progress) >>



 

Pourquoi et comment le direct de l'Assemblée nationale est devenu une drogue médiatique dure

Version imprimable Suggérer par mail
par ANTHEAUME Alice


Depuis le 29 janvier 2013, date d’ouverture des discussions sur le projet de loi concernant le mariage pour tous, le direct diffusé en vidéo sur le site de l’Assemblée nationale fait carton plein, week-end compris. Dimanche 3 février, il y a eu 29.021 connections de plus de 30 secondes, pour une durée moyenne de 34 minutes, selon les chiffres de l’Assemblée nationale. C’est beaucoup, comparé à un jour de débat ordinaire, comme le jeudi 17 janvier, où le direct n’a alors recueilli que 1.417 connections – ce jour-là était abrogée la loi sur la lutte contre l’absentéisme scolaire.

 

Comment expliquer cet engouement?

 

>> Lire la suite sur W.I.P. (Work In Progress) >>



 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 64 - 72 sur 147