Home
Students in the news

L'insertion professionnelle des diplômés 2005-2017

Print E-mail

Les résultats de notre sondage annuel, réalisé entre février et juin 2018, auprès des diplômés de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, a permis de recueillir des informations auprès des promotions 2005 à 2017, avec un taux de réponse de 72%. Voici la synthèse des résultats.

 

Comme les années précédentes, le taux d’insertion professionnelle de l’Ecole de journalisme de Sciences Po défie les statistiques du marché : 99% des diplômés de l’Ecole de journalisme de Sciences Po travaillent, soit en CDI (54%) soit en CDD (20%) soit en piges régulières (20%). C’est sans doute la seule école de journalisme française où des étudiants se voient proposer des embauches dans des rédactions professionnelles avant même d’être diplômés, à hauteur de 18%.

 

 

 

 

 



 

L’enfer de Tacloban raconté par Agnès Bun, diplômée de l'EDJ

Print E-mail

 

 

Agnès Bun, diplômée de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, est reporter pour l'Agence France Presse. Basée à Hong Kong, elle est l'une des premières journalistes à arriver à Tacloban, le samedi 9 novembre, au lendemain du passage du typhon Haiyan.

 

"Avec le photographe du bureau de l’AFP à Manille Noel Celis, nous avons réussi à monter à huit heures du matin à bord d’un des premiers avions militaires philippins à pouvoir se poser dans la région ravagée la veille par des vents de plus de 300 kilomètres/heure et par des vagues démentes. Tacloban ne tardera pas à voir débarquer des centaines de militaires, sauveteurs et journalistes mais pour l’instant, nous sommes quasiment les seuls représentants du monde extérieur à débarquer sur place. Nous découvrons toute l’étendue du désastre en même temps que les premiers secouristes."

 

>> Lire sur son témoignage sur l'AFP Making of >>



 

Yoan Hentgen sur lemonde.fr

Print E-mail

Yoan Hentgen, étudiant de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, actuellement en année de césure, est parti au Ladakh, en Inde, pour être auprès des sinistrés des inondations d'août. Résultat, un reportage publiée sur lemonde.fr qui fait le point sur leurs conditions de vie, alors que l'hiver approche et qu'ils vivent toujours dans des tentes.

 

>> Lire la suite sur lemonde.fr >>



 

Le site Argentina Elections, animé par Hugo Passarello Luna, nominé

Print E-mail

argelec_scrshot_edjArgentina Elections vient d'être nominé par PoliticsOnline pour le prix des sites qui changent la façon de faire de la politique et d'utiliser le Net. Un prix qui valorise les "pionniers et autres rêveurs capables de construire un peu de démocratie dans le monde du Web", peut-on lire sur le site de PoliticsOnline, qui travaille enpartenariatavec World e-Gov Forum, institutionleader en e-gouvernement et organisatrice du Forum Mondial de l'e-démocratie.

 

Cette nomination, c'est d'ores et déjà une récompense pour HugoPassarello Luna, qui dirige le site depuis 2006, et est actuellement élève à l’Ecole du journalisme de Sciences Po.


Parmi les autres nominés, on trouve les sites de Michael Eitan, ministre israélien de l’amélioration des servicesgouvernementaux, de la sénatrice Piedad Cordoba de Colombie et de... Tim O’Reilly, une figure du Web.

Argentina Elections, qu'est-ce que c'est? "L'objectifde ce site est d'analyser les campagnes et les résultats desélections dans la République d’Argentine, et de renforcer et approfondirle débat public sur le régime électoral argentin, explique Hugo Passarello Luna. Ceux qui désirent ensavoirplus sur le processus électoral en Argentine peuvent y trouver informations et analyses pour assouvir leur curiosité. Je précise qu'Argentina Elections est un site à visée universitaire, et qu'il est non partisan."

 

Pour connaître les autres sélectionnés:WEGF(en anglais) WEGFFr (en francais)


 

Cyril Lacarrière sur lemonde.fr

Print E-mail
 Article publié le mercredi, 14 juillet 2010

Cyril Lacarrière, étudiant de première année de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, a couvert une partie de la Coupe du Monde de football sur lemonde.fr.

 

Il a interviewé Alfred Wahl, historien spécialiste du football et auteur de nombreux ouvrages de référence sur ce sport dans la société, selon qui le football n'est plus qu'une espérance de carrière pour les jeunes.

 

Il a aussi écrit un article sur le football amateur qui lutte contre la mauvaise image des Bleus.

 

Enfin, il a rédigé un portrait du Ballon d'or du Mondial 2010, Diego Forlan, joueur de l'équipe d'Uruguay.