Accueil arrow Contenus arrow Productions des élèves
Productions des élèves

Retour à la vie active: portraits de quatre ex-chômeurs

Version imprimable Suggérer par mail

dessinlina

Bonne nouvelle ! Les chiffres du chômage du mois de mars sont tombés mardi 26 avril, et ils sont encourageants. La France compte 60.000 chômeurs sans aucune activité en moins sur le mois de mars. Soit une baisse de 1,7%, la plus forte depuis 2000.

 

L’occasion d’en apprendre plus sur ces citoyens qui viennent de retrouver un emploi. Comment ont-ils vécu leur période de chômage? Et comment se sentent-ils aujourd'hui? Chauffeur Uber, médiateur de rue, job en Angleterre... Pour beaucoup, il a fallu repenser ses choix de carrière. Céline Pénicaud et Lina Rhrissi, étudiantes en M1, ont suivi quatre d’entre eux, lors d'une semaine intensive animée par Emmanuel Duteil, d'Europe 1.

 
 


 

Les projets éditoriaux des élèves

Version imprimable Suggérer par mail

Chaque semestre, les élèves de l'Ecole de journalisme de Sciences Po réalisent des projets éditoriaux. Tour d'horizon de la fournée issue du semestre d'automne 2015.

 

  • Hygiène et préjugés


proprete

Le pitch : Condition sine qua non d’une bonne santé, l’hygiène est aussi facteur de sociabilité et source de préjugés. Plus qu’une simple routine, notre pratique quotidienne de la propreté est un marqueur social. Le citoyen bien intégré a une hygiène impeccable : la saleté est un stigmate de marginalisation. Alors que la propreté est plus importante que jamais, tous n’y ont pas accès. L’appauvrissement de la population provoque une régression de l’hygiène en France depuis une dizaine d’années. Les problématiques qui avaient disparu avec les progrès sanitaires de l’après-guerre – gale, poux… – ressurgissent.

 

Avec qui? Les élèves de M1, lors d'une semaine intensive coordonnée par Pierre Serisier et Grégory Blachier, journaliste à Reuters et à L'Equipe.

 

A lire où? aproprementparler.wordpress.com

  • L'Etat d'urgence, et après?

Le pitch : Le 13 novembre 2015, Paris est touché en plein cœur. Face à la menace terroriste, le gouvernement instaure l’état d’urgence dès le 14. Prévu initialement pour douze jours, il est prorogé par le Parlement pour une période de trois mois. Ce qui devait être de l’ordre de l’éphémère s’inscrit durablement dans le quotidien des Français. A quoi ressemble-t-il désormais?

 

Avec qui? Les élèves de M1, lors d'une semaine intensive coordonnée par Alfred de Montesquiou et Marion Mertens, grand reporter et rédactrice en chef à Paris Match.

 

A lire où?  pdf Magazine Etat d'urgence

 

  • Le Jedi déchaîné

jedi

Le pitch : Alors que sort l'épisode VII de Star Wars, Le Réveil de la Force, quel phénomène a provoqué, depuis La Guerre des étoiles en 1977, la série de films réalisés, entre autres, par George Lucas? Origines et description de la saga, évolution, impact esthétique et financier, notamment la reprise de la "franchise" par Disney, et les milliers de dollars en circulation dans la galaxie.

 

Avec qui? Les élèves de M1, lors d'une semaine intensive animée par Aurélien Ferenczi, grand reporter à Télérama.

 

A lire où? jedidechaine.tumblr.com


  • Monomania

ritalina

Le pitch : Les dents, la ligne 13 (de métro), les poils... Ces items, inspirés des obsessions du site américain Quartz, ne sont pas des rubriques comme on en trouve dans les médias traditionnels. Pointus, parfois un peu loufoques, ils incarnent de nouveaux champs de couverture journalistique. A l’Ecole de journalisme de Sciences Po, chaque élève de M1 couvre l’un de ces items tout au long de l’année. L’occasion d’explorer en long et en large divers formats éditoriaux (texte, photo, vidéo, GIF animé, infographie), de se triturer les méninges pour trouver des angles inédits, de ratisser les arcanes d’un domaine et de se constituer un carnet d’adresses charnu. Une façon, bien sûr, de se confronter à la responsabilité qu’implique la publication de contenus en ligne, d’apprendre à les distribuer sur le réseau, à jongler entre « breaking news » et sujets plus magazines, à agréger des communautés de fidèles et à interagir avec l’audience.

 

 

Avec qui? Les élèves de M1, sous la houlette de Pierre Serisier, Alice Antheaume, Damien Leloup, Pierre Chausse, Clémence Lemaistre, Alexandre Pouchard, Antoine Daccord, Jonathan Parienté, Thibaud Vuitton.

 

A lire où? monomania.info

  • Cours toujours


cours.jpg

Le pitch : Pourquoi courir? Qui sont les adeptes du running? Cours toujours, un média créé ex-nihilo, veut répondre à toutes les questions des marathoniens et amateurs de courses à pied.

 

Avec qui? Les élèves de M2, lors de l'atelier "Audience et engagement" coordonné par Aude Baron, rédactrice en chef à Eurosport, Erwann Gaucher, directeur de France Bleu, et Aurélien Viers, directeur du développement numérique de L'Obs.

 

A lire où? courstoujoursblog.wordpress.com

 

  • J'irai dans ta salle de bains

salledebains

Le pitch : Il se passe mille et une choses dans une salle de bains. Les apprentis journalistes de l'Ecole de journalisme sont allés chercher, au coeur de l’intimité de cet endroit clé, les petites et les grandes histoires de chacun.

 

Avec qui? Les élèves de M2, lors de l'atelier "Audience et engagement" coordonné par Aude Baron, rédactrice en chef à Eurosport, Erwann Gaucher, directeur de France Bleu, et Aurélien Viers, directeur du développement numérique de L'Obs.

 

A lire où? danstasalledebain.wordpress.com

 

 

 

 

  • Le Périph

leperif


Le pitch :
Actualités en temps réel, vidéos, enquêtes et reportages, récaps de l’actu, le tout avec un ton pédagogique... Le Périf décrypte le scrutin pour les Franciliens, avant de glisser leur bulletin dans les urnes les 6 et 13 décembre prochains. Créé et développé de A à Z par les élèves, l'application s'adapte à l'emploi du temps de lecteurs exigeants.

 

Avec qui? Le Périf est un média conçu dans le cadre du Master 2 de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, sous la houlette d’enseignants spécialisés dans le numérique et le mobile, comme Olivier Lendresse, Marie Petit, Violaine Domon et Marion Solletty. Côté production de contenus, les élèves bénéficient des éclairages avisés de Pascal Perrineau, chercheur au CEVIPOF, le laboratoire d’études politiques de Sciences Po. Côté technique, ils sont aidés et soutenus par le développeur Grégory Desmaziers.

 

A lire où? L'application est gratuite disponible sur iOS et aussi sur Android. Et aussi sur le site.

 

  • L'UNESCO peut-elle sauver le patrimoine syrien?


Le pitch : Le 31 août, l’ONU confirme par images satellites de la destruction du temple de Bêl, à Palmyre. La nouvelle a connu un écho retentissant dans les médias occidentaux. Elle nous a interpelés. Depuis 2013, le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril de l’UNESCO. Et nous avons commencé par nous demander à quoi servait cette liste. Avec l’idée de savoir si l’UNESCO était en mesure de sauver le patrimoine mondial. 

 

Avec qui? Les élèves de M2, lors de l'atelier "Data investigation" enseigné par Alexandre Léchenet, journaliste à Libération, et Jean-Marc Manach, journaliste spécialiste des réseaux.

 

A lire où? syriemonuments.wix.com/patrimoine-syrien

 

  • Les billets verts du G20

cop21

Le pitch : Outre l'accord international issu de la COP21, les pays-parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ont tous été invités à communiquer, en amont, leur objectif individuel en matière de réduction de gaz à effet de serre. Ainsi, on remarque que les États ont annoncé des objectifs différents. Alors que la France vise une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de -20 à -30% d'ici à 2020, comme tous les pays de l’Union Européenne, la Chine a annoncé un objectif entre - 40 et -45 % d'ici à 2020 par rapport au niveau de 2005. La Turquie et l’Arabie Saoudite, elles, ne se sont pas exprimées sur le sujet.

 

Avec qui? Les élèves de M2, lors de l'atelier "Data investigation" enseigné par Alexandre Léchenet, journaliste à Libération, et Jean-Marc Manach, journaliste spécialiste des réseaux.

 

A lire où? http://lesbilletsverts.wix.com/site


 

Tout ce que vous ne savez pas sur le consommateur d’informations français

Version imprimable Suggérer par mail
par ANTHEAUME Alice

baguette

Crédit photo: Flickr/CC/joeshlabotnik

 

Pour s’informer, le Français reste fidèle à sa télévision, tout en utilisant beaucoup les alertes envoyées sur son smartphone. Tels sont les résultats de l’enquête “Digital News Report” réalisée chaque année par le Reuters Institute for the Study of Journalism. Voici ce qu’il faut en retenir si vous avez la flemme de le lire.

 

>> Lire la suite sur W.I.P. (Work In Progress) >> 

 



 

A la rue: être SDF à Paris

Version imprimable Suggérer par mail
par Les élèves de l'Ecole de journalisme de Sciences Po

alarueune 

Ce sont nos voisins, nous les croisons tous les jours, et pourtant nous leur parlons très peu, parfois nous ne les regardons même pas. Ils vivent dans les rues, en bas de chez nous, toujours à côté, jamais vraiment dedans la société.

 

Sur les SDF, il y a beaucoup de croyances: ils toucheraient le RSA, ils dormiraient quelque part "en vérité", ils seraient tous alcooliques ou fous ou en passe de le devenir. Mais en fait, que savons-nous vraiment d'eux?

 

Dans le magazine A la rue, on trouve des réponses à ces questions: qui sont-ils? Comment vivent-ils? Pourquoi restent-ils là, dans la rue? Pourquoi viennent-ils en France? Que fait-on pour eux? Portraits de ces anonymes publics, sans jugement ni naïveté, enquêtes sur le coût de ces sans abri, ainsi que sur les associations d'entre-aide et... les profiteurs.

 

Le magazine A la rue a été réalisé par 21 étudiants de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, sous la tutelle d'Alfred de Montesquiou, grand reporter à Paris Match, dans le cadre d'une semaine intensive en M1.



 

Comprendre les règlements de compte à Marseille

Version imprimable Suggérer par mail

reglementscomptesmarseille
  Aperçu de la base de données constituée pour la réalisation du blog
 
Un jour, un homme se fait tuer. Le lendemain, il est oublié. C’est un constat et c’est aussi ce contre quoi le blog «Règlements de comptes à Marseille» a été créé.
 
22 règlements de comptes ayant entraîné la mort ont eu lieu à Marseille entre le 1er janvier 2014 et le 25 avril 2015. Le jour des faits, l’homicide retentit dans les médias. On parle de mort, d’arme à feu, de trafic de stupéfiants, d’insécurité. On parle peu des victimes, des coupables, ou de l’après. Le lendemain des faits, c’est au silence de retentir, jusqu’au prochain règlement de comptes. Dans les médias, un meurtre en chasse un autre.
 
Parfois un an après, ou parfois seulement quelques jours, nous vous proposons de revenir sur ces 22 cas et de comprendre les enquêtes et procédures judiciaires qui ont suivi.
 
Le blog «Règlements de comptes à Marseille» a été créé par 21 élèves du Master 1 de l’Ecole de Journalisme de Sciences Po, avec l’aide de David Dieudonné et de Jules Bonnard, journalistes à l'AFP, dans le cadre d'une semaine intensive.


 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 1218