Accueil arrow Evénements
Evénements

Préceptes de Jay Rosen pour journalistes en devenir

Version imprimable Suggérer par mail

Jay Rosen, professeur de journalisme à New York University, a donné une leçon inauguraleà la nouvelle promotion de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, jeudi 2 septembre 2010.

 

Audience, utilisateurs, public, information à la demande, filtre journalistique, publicité en ligne:  l'auteur du site PressThink et fondateur du site de journalisme amateur NewAssignment.net a listé dix règles pour journalistes en devenir, des règles à «comprendre, accepter puis expérimenter», a-t-il souligné. 

 

>> En vidéo, les dix conseils de Jay Rosen aux apprentis journalistes résumés en... 1,30 minute >>

 


Les dix conseils de Jay Rosen aux étudiants en journalisme
envoyé par ecoledejournalisme.

 

 

>> Lire aussi le résumé d'Eric Scherer sur son blog AFP-Médiawatch et retrouvez les temps forts de la leçon inaugurale sur W.I.P. (Work In Progress). Jay Rosen lui-même a mis en ligne sa conférence >>

 

Lire la suite...


 

Jay Rosen donne sa leçon inaugurale

Version imprimable Suggérer par mail
 Article publié le 15-07-2010

 

Jay Rosen
 

 

L’Ecole de journalisme a le plaisir de vous inviter, le jeudi 2 septembre 2010, de 11h à 13h, à la leçon inaugurale de Jay Rosen, professeur de journalisme à New York University, auteur du site PressThink et fondateur du site de journalisme amateur NewAssignment.net. Il a aussi lancé, en 2007-2008, avec Arianna Huffington, du Huffington Post, le projet en ligne Off the Bus. Et, en 2009, le programme d'innovation Studio 20, à New York University.

 

Au programme, une discussion sur «The People formerly known as the Audience and theAudience properly known as the Public». Commentles mots-clés «peuple, audience, spectateurs, foule, ou public» ont-ils évolué au cours de l'histoire de la presse? Comment le pouvoir des journalistes a-t-il été gagné par l'audience au cours des mutations numériques?

 

Cette leçon inaugurale est ouverte au public et se déroule en anglais à Sciences Po,  salle François Goguel, 5ème étage, 56 rue des Saints-Pères, 75007 Paris. La présence de la nouvelle promotion est obligatoire.  

  

>> Voir ou revoir les temps forts de cette leçon en vidéo >> 



 

Planning des master class 2010-2011

Version imprimable Suggérer par mail
 Article publié le 08-07-2010

 

Michael Kamber, photojournaliste de guerre, Ariane Bernard, front page editor du nytimes.com... Les master class, témoignages de professionnels de renom, ont lieu tous les jeudi de 18h à 19h30 à l'Ecole de journalisme de Sciences Po, 117 boulevard Saint Germain, à Paris.

 

Ces master class sont obligatoires pour les étudiants de 1er année du master et ouvertes au public extérieur (sur inscription par mail à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir )


NB: le planning sera complété au fur et à mesure.

 

 


 

Les lauréates du prix Daniel Pearl 2010

Version imprimable Suggérer par mail
 Article publié le 28-05-2010

Le prix Daniel Pearl remis à l'école de journalisme de Sciences Po le 20 mai 2010

 

Crédit image: Aurélie Monod/Ecole de journalisme

 

Le Prix Daniel Pearl, créé par le Wall Street Journal et l'Ecole de journalisme de Sciences Po, a été remis. Il récompense des articles qui répondent aux préoccupations humanitaires de Daniel Pearl, journaliste assassiné par des extrémistes au cours d'un reportage au Pakistan en janvier 2002.

 

1er prix Agnès BUN pour "Identités en exil"

 

2ème prix Ozal EMIER pour "les foyers de travailleurs migrants"

 

3ème prix Yemeli ORTEGA pour "The Falun Gong. Persecuted by China’s government, ignored by France’s"

 



 

Michael Kamber: «C’est très dur de faire une bonne photo d’une fusillade»

Version imprimable Suggérer par mail
 Article publié le 08-05-2010

En Irak, «on entend des tirs, on voit les gens courir dans tous les sens, mais c’est rare que cela donne quelque chose en image», dit Michael Kamber, photojournaliste pour le New York Times. Le journaliste américain, 47 ans, était en master class ce jeudi à l’école de journalisme de Sciences Po. Son métier? Faire des photos en temps de guerre. Pakistan, Libéria, Nigeria, Soudan, Somalie, Darfour, Côte-d’Ivoire, et… Irak. «Le Moyen-Orient est l’une des zones les plus difficiles à couvrir», souligne-t-il, «je ne le savais pas au départ, j’ai vite compris».

 

La mort

 

Michael Kamber «deale» avec la mort au quotidien. «Quand j’étais “embed” dans l’armée américaine en Irak, je mangeais, dormais, vivais avec trois soldats, se souvient Michael Kamber. L’un est mort au combat, le deuxième s’est suicidé, le troisième a été blessé et rapatrié». Des photos de blessés, Michael Kamber en a fait des «centaines». La peur, il connaît. «Quand on n’a plus peur, on prend trop de risques.»

 

>> Lire la suite sur Work In Progress >>



 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 Suivante > Fin >>

Résultats 316 - 324 sur 330