Accueil arrow L'Ecole


A propos de l'Ecole de journalisme de Sciences Po


Ecole de journalisme de Sciences Po

 

Les formations de l'Ecole de journalisme de Sciences Po


Les formations proposées à l’Ecole de journalisme de Sciences Po, l'une des quatorze écoles reconnues par la profession, reposent sur une double exigence: l’approfondissement de savoirs académiques en sciences sociales, propre à Sciences Po, indispensables aujourd’hui à de futurs journalistes; et l’apprentissage pratique du métier de journaliste par l’intervention de professionnels des médias. Deux aspects qui se nourrissent l’un l’autre, dans les salles de classe comme sur le terrain. Le tout est combiné à un fort ancrage international et à une immersion numérique omniprésente.

En formation initiale 

 

  • Le master en journalisme  

  • Le double diplôme en journalisme Columbia / Sciences Po

  • Le double master "Journalism and International Affairs" PSIA / Ecole de journalisme de Sciences Po

  • Le double cursus entre l'Ecole de journalisme de Sciences Po et l'Ecole 42

    En formation continue

  • l'Exécutive Master en management des médias et du numérique

  • des formations sur mesure pour les professionnels
  •  


     

    Le mot de Bruno Patino, directeur de l'Ecole

    «Il y a deux façons de considérer l'Ecole de journalisme de Sciences Po. L'une consiste à relever la capacité d'innovation d'un établissement créé dans les premières années du XXIe siècle pour former des journalistes avec une ambition renouvelée, à la fois plus éthique, numérique et critique. L'autre démarche revient à constater une réalité plus que centenaire : les diplômés de Sciences Po sont présents en force au sein des rédactions françaises.

     

    Ces deux approches sont à retenir si l'on veut comprendre ce qu'offre d'unique une jeune école de journalisme fonctionnant au sein d'une institution traditionnellement vouée à la formation des cadres de la vie politique, économique et sociale. L'étroite imbrication d'une pratique journalistique et d'une formation intellectuelle est en effet le trait essentiel d'un enseignement de haut niveau majoritairement donné par des journalistes, des acteurs de la vie publique, et des universitaires prestigieux.

     

    L'école ne prépare pas ses étudiants à entrer dans la presse, elle les y place d'emblée par son programme d'études menées dans les conditions d'une salle de rédaction. Les méthodes, les travaux, la dynamique même de sa pédagogie reposent sur un va-et-vient continu entre les procédures et les techniques des métiers de presse et la réflexion sur leur champ d'application.


    Le Master de journalisme de Sciences Po a été créé alors que le média Internet entrait dans sa deuxième décennie d'existence et que la nécessité d'une réinvention des formes de presse traditionnelles s'imposait à tous. Loin d'assister passivement à la captation traditionnelle de ses diplômés par le journalisme, Sciences Po a donc souhaité prendre sa part à un moment de redéfinition du quatrième pouvoir, en mettant en œuvre sa vision de la formation aux métiers de la presse. De là, un cocktail de cours et d'exercices très précisément dosés afin de mêler à une formation très poussée aux techniques du journalisme, une exigence de culture historique, une solide culture économique, la maîtrise de l'écriture et l'apprentissage de la distance critique au moment de se saisir de données ou de faits.

     

    Le journalisme est certes affaire de talent, mais aussi de techniques, de droits, de devoirs et même de responsabilité sociale. C'est désormais tout sauf une activité qui s'apprend complètement sur le tas. Au tour de main, propre à tout métier, s'ajoutent en effet des compétences devenues incontournables : la capacité à accompagner une profession qui se réinvente et change sa technologie, la prise en compte continue de la dimension mondiale de toute activité (illustrée par la présence, souvent pour moitié, d'étudiants étrangers dans chaque promotion) et, bien sûr, l'intelligence du champ social et sémiologique ouvert par la participation des audiences à une communication qui, hier, était encore le monopole de la presse.

     

    C'est dans cette perspective élargie, visant à former des professionnels capables de faire évoluer leur métier sur le long terme, que l'école dispose d'un environnement irremplaçable. Au travail mené au quotidien avec des journalistes occupant des positions opérationnelles dans les médias français s'ajoutent en effet les rencontres avec les professeurs, et dirigeants, de tous ordres qui prennent la parole au sein de Sciences Po. Pour ceux qui veulent tenir la chronique de nos temps en constant devenir il s'agit tout à la fois d'un gisement, d'une chambre d'écho et d'une aide supplémentaire pour acquérir une première certitude : le métier qu'ils ont choisi leur offre un regard central sur la marche du monde

     

    Au coeur d'un établissement universitaire, la qualité des savoirs


    L’Ecole de journalisme de Sciences Po est partie intégrante d’un établissement universitaire de premier plan. Comme tous les élèves de Sciences Po, ceux de l’Ecole de journalisme bénéficient des enseignements des professeurs titulaires de l'institution et des savoirs produits parles neuf centres de recherche de Sciences Po (le Centre de recherches internationales - CERI, le Centre de recherches politiques – CEVIPOF, l’Observatoire français des conjonctures économiques, le Centre de sociologie des organisations - CSO, le Centre d’histoire de Sciences Po, Observatoire sociologique du changement - OSC, le Groupement économie mondiale, le Centre d’études européennes de Sciences Po et le Centre de données sociales et politiques).
     
    Durant toute leur scolarité, ils sont aux prises avec la réflexion intellectuelle sur l’ensemble des grandes questions politiques, économiques, sociales et environnementales qui sont au fondement de l’actualité mondiale. La formation fait une large part à la macroéconomie et à la micro-économie, dont trop peu de jeunes journalistes maîtrisent les enjeux. De même, l’approfondissement de la culture historique leur permet de mieux analyser, hiérarchiser et mettre en perspective l'information, en acquérant le sens de la longue durée.
     

    Une immersion dans la profession

     

    L’Ecole de journalisme de Sciences Po offre à ses élèves les moyens de connaître leur environnement professionnel et de s’interroger sur leur futur métier. Ils suivent des enseignements consacrés à l’histoire et au droit des médias, à l'évolution du journalisme, à la déontologie. La méthode retenue est celle de l'immersion dans la profession, avec des conditions de production de contenus comparables à celles d'une rédaction professionnelle.

     

    Qu'il s'agisse de réaliser un reportage en temps réel avec un smartphone ou un documentaire au long cours, les ateliers professionnels aident les étudiants à s'approprier, de façon empirique et dynamique, l'exercice de leur métier en travaillant selon différentes temporalités. 

     

    Certaines semaines du cursus, que l'on appelle les semaines intensives, sont consacrées à des opérations spécifiques au cours desquelles les élèves réalisent des reportages. Ainsi des élèves de l’Ecole de journalisme de Sciences Po se sont rendus en Pologne, à l’occasion du 60e anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz; à Bruxelles, au cœur des institutions européennes, en novembre 2009 et 2010; en Israël à l’occasion des élections législatives de mars 2006; à Berlin en février 2007 à l’occasion de la Présidence allemande de l’Union Européenne; au Maroc en octobre 2007 après les élections législatives; ou encore en Suisse en novembre 2008.

     

    Pendant les élections, présidentielles, municipales, européennes, les élèves couvrent en direct ces événements, encadrés par des journalistes professionnels. La présidentielle 2017 donne lieu à des productions dédiées. Lors des municipales 2014, ils ont conçu et développé Paris 5 sur 5  et  l'application mobile de Paris 5 sur 5, disponible sur l'App Store. Ils ont ratissé les meetings des cinq arrondissements clés de la capitale, le 5e, le 9e, le 12e, le 14e, le 15e, fiefs historiques de la droite, ou bastions convoités de la gauche, qui pouvaient virer d'un bord à l'autre et… faire basculer Paris. 

     

    De même, lors de la campagne présidentielle de 2012, les élèves ont couvert, sur un Tumblr dédié, les enjeux de la bataille pour la présidence de la République. Dès 2010, ils ont pu reprendre, une par une, les promesses électorales de Nicolas Sarkozy en 2007 et faire un bilan chiffré de ce que ces promesses sont devenues, quelques années après. De même, au cours de cette semaines intensives, ils ont enquêté sur ce que disent les policiers sur les réseaux en ligne, loin de leur uniforme, sur la signification de la "bouffe" pour les Français, ou sur les "déconnectés", ces personnes qui vivent sans téléphone ni Internet.

     

    En guise de point d'orgue de leur formation, les étudiants de Master 2 élaborent, sur un temps long, une enquête ou un reportage (image, son, écriture, etc.). Ils sont encadrés par un tuteur choisi parmi le corps enseignant de l’Ecole de journalisme. Et soutiennent, à la fin de l’année, leur projet de fin d'études devant un jury.

     

    En outre, l’Ecole de journalisme de Sciences Po a obtenu l’habilitation à former des journalistes sous contrat d'apprentissage. Une vingtaine de contrats peut ainsi être signée chaque année (uniquement pour les étudiants du master en journalisme). La formation se fait alors en alternance entre Sciences Po et l’entreprise. 

     

    Les étudiants qui ne sont pas en apprentissage sont intégrés à la vie des rédactions en effectuant, en M1 et M2, 10 semaines de stages par an, dans des médias installés en France ou à l'étranger. 

    Le numérique au centre des enjeux

     

    L'enseignement du journalisme numérique est un bagage fondamental offert à tous les étudiants, non une spécialité ni une option. Quelque soit le média auquel ils se destinent, les élèves apprennent à jongler entre les outils, les fonctionnalités et les enjeux du réseau, en ligne et sur mobile.

     

    Un très grand nombre d'ateliers sont ainsi dispensés, des fondamentaux du journalisme numérique aux contenus mobiles, en passant par la production de lives, les méthodes de fact checking, contenus et code, data investigation, vidéos pour le Web, engagement avec l'audience, etc.

     

    L'Ecole de journalisme de Sciences Po propose même à ses élèves de mettre la puissance du code informatique au service de leurs intentions journalistiques à travers la découverte de langages utilisés par les développeurs. Ils peuvent alors créer des projets éditoriaux en maîtrisant l'ensemble de la chaîne de production, développement compris. 

     

    Enseigner le code aux étudiants en journalisme from Sciences Po on Vimeo.

     

     
    Enfin, l'Ecole de journalisme de Sciences Po a noué un partenariat avec l'Ecole 42, qui permet aux élèves de chacun de ses programmes de se plonger dans la "piscine" de l'apprentissage du code, pendant l'été, et d'effectuer une année de césure au sein de 42, entre le M1 et le M2.
     

    Une réflexion sur le futur du journalisme et les nouveaux modèles

     

    L’Ecole de journalisme de Sciences Po offre à ses élèves les moyens de s’interroger sur leur futur métier. Chaque année se tient la conférence annuelle sur les nouvelles pratiques du journalisme. Un événement dans la vie de l’Ecole de journalisme de Sciences Po devenu un rendez-vous qui attire étudiants et professionnels, français et internationaux, et donne à voir les tendances à venir dans le journalisme et les innovations de part et d’autre de l’Atlantique. 


    En outre, les élèves explorent les modèles économiques passés et à venir des médias via un cours sur l’économie des médias.

     

    L'objectif est de les préparer les futurs journalistes au nouvel environnement économique et technologique de la presse, et de les aider monter, par petit groupe, une idée journalistique inédite et rentable. Le tout en les familiarisant avec les technologies Web, les business plans, l'économie des médias et du journalisme, et le marketing. 

     

    Les maquettes pédagogiques sont d'ailleurs réaménagées chaque année pour correspondre aux évolutions des rédactions, afin que les étudiants suivent une formation d'excellence propice à leur insertion professionnelle.

     

     

    Un positionnement international ambitieux

     

    Avec un double diplôme en journalisme entre Columbia et Sciences Po, un tiers d’étudiants internationaux dans ses promotions, des ateliers journalistiques dispensés en anglais, des partenariats avec des écoles de journalisme du monde entier, un corps enseignant composé de journalistes anglo-saxons, et un rayonnement qui dépasse largement les frontières de l’hexagone, les élèves de l’Ecole de journalisme de Sciences Po sont préparés à travailler sur un terrain et des sujets internationaux.

     

    Ils ont notamment la possibilité d'effectuer leurs stages dans des rédactions à l'étranger, de passer un semestre d'automne de leur Master 2 "hors les murs" (uniquement pour les étudiants du master en journalisme), au sein d’une école de journalisme bénéficiant de partenariats avec Sciences Po. Parmi celles-ci, on compte plusieurs écoles de journalisme prestigieuses, notamment aux Etats-Unis (University of Missouri, New York University, University of North Carolina at Chapel Hill).

     

    A la sortie de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, 25% des diplômés ont intégré une rédaction à l'étranger (AFP Madrid, AFP Hong Kong, Buzzfeed New York, Associated Press, ABC News, The Daily Mail, The Guardian, Bloomberg News, etc.).

     

    Des conditions de travail dignes des plus grandes rédactions

     

    L'Ecole de journalisme de Sciences Po, située en plein cœur du quartier Saint Germain des Prés, à Paris, est installée dans un bâtiment de 1.800 m2 et possède des locaux qui lui sont dédiés. Salle de rédaction, unités de reportage vidéo et audio, studios de radio et de télévision…

    Au quotidien, les élèves travaillent dans la newsroom, une vaste salle de rédaction entièrement renouvelée en septembre 2015, qui dispose de très nombreux postes informatiques en libre accès, dotés de logiciels de montage son et vidéo, connectés au fil de dépêches AFP, aux EVN (Eurovision) et à Internet, ainsi que des écrans plasma recevant une dizaine de chaînes françaises et étrangères. C'est là que les élèves rédigent leurs articles et montent leurs sujets, après avoir réalisé leurs reportages, sur le terrain, avec des caméras HDV. 

     

    Sciences Po leur offre également un accès privilégié à de très nombreuses ressources documentaires : sa bibliothèque est l’une des plus riches d’Europe continentale avec des dossiers de presse constitués depuis 1945, plus d’un million de volumes et de nombreuses bases de données numériques.

     

    L’Ecole de journalisme de Sciences Po a, de plus, conclu un partenariat avec l’AFP, qui offre l’accès au flux des dépêches, des photos et des vidéos sur l'actualité française et internationale.

     

    Plateau TV

     

    Le journal TV se fait sous la direction d’un rédacteur en chef. Il est présenté par un ou deux présentateurs. Il intègre les reportages réalisés dans la journée par les étudiants, plusieurs duplex en direct, des sujets montés à partir d’images d'agence (desk) et des interviews sur plateau ou par téléphone.

     

    Le plateau télé multi-caméras fonctionne autour d’un mélangeur vidéo informatique (Tricaster 460). Il est équipé de trois caméras, d’une table de mixage, d’un éclairage type plateau avec des projecteurs uniflood et d’un fond vert pour les incrustations Chromakey. Une quatrième caméra est installée dans la salle de rédaction pour des exercices de duplex. Les sujets peuvent être diffusés en direct depuis le mélangeur via le serveur de données. L’enregistrement s’effectue directement en H264. Le résultat final, stocké sur le serveur, peut être téléchargé sur tous les postes de travail et diffusé sur n'importe quel écran de l'Ecole de journalisme de Sciences Po. 

     

    Studio radio

     

    Le studio radio permet un travail de qualité professionnelle. Les élèves présentent des flashes d’information et élaborent des journaux en diffusant des chroniques en direct, ainsi que leurs reportages.

     

    Ce studio est équipé d’une cabine insonorisée comprenant 4 micros Shure SM7B et d’une console de mixage Soundcraft RM105, d’un système d’écoute et de deux inserts téléphoniques. Il est possible de diffuser des sujets en direct depuis un ordinateur via un serveur. 

     

    Week-ends compris

     

    Un matériel de qualité (caméras, micros de reportage, micros cravates, perches, valise d'éclairage, enregistreurs numériques, casques, appareils photo numériques, etc.) est mis à disposition des étudiants, y compris les week-ends. 

     

    Une insertion professionnelle exceptionnelle

     

    De Jessica Lederman, embauchée comme reporter à TF1 dès l'obtention de son diplôme, à Louis Moulin, localier au Parisien, en passant par Cécile Dehesdin, journaliste à Slate.fr avant de devenir rédactrice en chef à Buzzfeed France, après un double diplôme en journalisme Columbia/Sciences Po, et Aurélie Charon, qui a fait ses premiers pas à France Inter pendant qu'elle étudiait encore à l'Ecole de journalisme de Sciences Po, aujourd'hui à France Culture... Les "anciens" de l'Ecole de journalisme de Sciences Po racontent leur parcours et leur ascension professionnelle en vidéo.

     


    Et après... l'Ecole de journalisme de Sciences Po par ecoledejournalisme 

     

    Le taux d’insertion professionnelle de l’Ecole de journalisme de Sciences Po défie les statistiques du marché : 99% des diplômés de l’Ecole de journalisme de Sciences Po travaillent, soit en CDI (54%) soit en CDD (20%) soit en piges régulières (20%). Tels sont les résultats d'un sondage réalisé auprès des diplômés 2005 à 2017 de l'Ecole de journalisme de Sciences Po.

     

    C’est sans doute la seule école de journalisme française où des étudiants se voient proposer des embauches en CDI dans des rédactions professionnelles avant même d’être diplômés.  

     

     



     

    La charte de l'Ecole de journalisme


    1.     Droits et devoirs


    La scolarité au sein del'Ecole de journalisme de Sciences Po est l’étape initiale d’une vie professionnelle. Les élèves de l’école s'engagent donc à observer strictement la charte des devoirs des journalistes français, élaborée en1918 par le Syndicat National des Journalistes puis révisée et complétée en janvier 1938. Ils respectent de même la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes adoptée en 1971 à Munich par les représentants des fédérations de journalistes de la Communauté européenne, de Suisse, d'Autriche, ainsi que de diverses organisations internationales de journalistes.

     

    En conséquence, tout étudiant de l'Ecole de journalisme de Sciences Po :

     

    ·         est responsable de ses écrits, même anonymes

    ·         publie des informations dont l'origine est connue et les accompagne d'une mise en contexte (date, lieu, circonstances, etc.) et des réserves parfois nécessaires. Il s'engage aussi à ne pas supprimer les informations essentielles et à ne pas altérer les textes et documents

    ·         respecte la vérité, quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit du public à prendre connaissance d’une information complète et de qualité

    ·         tient la calomnie, les accusations sans preuve, l'altération des documents, la déformation des faits, le mensonge, pour de graves fautes professionnelles

    ·         respecte la vie privée des personnes

    ·         rectifie toute information publiée qui se révèle inexacte

    ·         n'accepte que des missions compatibles avec la dignité professionnelle

    ·         s'interdit d'évoquer un titre ou une qualité imaginaires, d'user de moyens déloyaux pour obtenir une information, un document, une photo, et surprendre la bonne foi de quiconque

    ·         ne perçoit pas d'argent dans un service public ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences et ses relations seraient susceptibles d'être exploitées

    ·         ne signe pas de son nom des articles de réclame commerciale ou financière et n'accepte aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs

    ·         ne commet aucun plagiat, ne fait pas passer la pensée d'autrui pour la sienne, et cite explicitement les confrères dont il reproduit un texte ou même un fragment de texte de quelques mots

    ·         garde le secret professionnel et ne divulgue pas la source des informations obtenues confidentiellement

    ·         n'use pas de la liberté de la presse de façon intéressée

    ·         revendique la liberté de publier honnêtement des informations

    ·         tient le scrupule et le souci de la justice pour des règles premières

    ·         ne confond pas son rôle avec celui du policier

     

    En outre, les étudiants de l'école de journalisme de Sciences Po s'engagent à modérer les commentaires et réactions des internautes à leurs articles.

     

    Les commentaires et réactions suivants doivent être supprimés sans délai – la liste n'est pas exhaustive :

     

    ·         messages publicitaires

    ·         messages pédophiles

    ·         messages incitant à la haine raciale

    ·         messages niant les crimes contre l'humanité

    ·         messages appelant au meurtre

    ·         messages proxénètes

    ·         insultes (et propos grossiers, agressifs, irrévérencieux, etc.)

    ·         messages diffamants (imputation d'un fait portant atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne physique ou morale, ou du corps auquel le fait est imputé)

    ·         messages incitant au piratage informatique

    ·         messages incitant à la consommation de drogues, d'alcool, de tabac

    ·         copies de messages privés ou de correspondance (en violation du secret de la correspondance)


    Les contenus produits dans le cadre de la Scolarité à l'Ecole de journalisme ne peut faire l'objet d'une transmission à l'extérieur, gratuite ou non, sans l'autorisation expresse de la direction de l'Ecole de journalisme de Sciences Po ET du professeur concerné.

    2. Champ d'application de ces droits et devoirs


    Les étudiants de l'école de journalisme s'engagent à respecter les devoirs listés ci-dessus pendant toute la durée de leur master.

     

    Cet engagement vaut pour les publications encadrées par les professeurs et la direction de l'Ecole de journalisme, mais aussi pour toute autre publication, y compris sur les réseaux sociaux.

     

    Sur ceux-ci (Facebook, Twitter, autre), les étudiants peuvent poster des messages sur les conférences et master class, et même les "live-tweeter". En revanche, les étudiants ne doivent pas diffuser sur les réseaux sociaux de mention des cours (contenu, déroulé, échanges internes, etc.) qu'ils reçoivent à l'Ecole de journalisme de Sciences Po, sauf mention contraire de l'enseignant.

     

    Le respect de ces obligations fait partie des règles de la scolarité à l'Ecole de journalisme de Sciences Po. Tout manquement sera sanctionné en conséquence (de l'échec au module concerné à la suspension des études).

     

    NB : Cette charte peut-être modifiée à chaque fois que la direction de l'Ecole de journalisme de Sciences Po le juge nécessaire.

                                                                                                                                                                                        



     

    Les cours


    A l'Ecole de journalisme de Sciences Po, les enseignements sont répartis en trois types :

    1. Les enseignements de culture générale : la formation commune de Sciences Po, les grandes crises internationales, l'économie, la vie politique française, immigration et droits de l'homme, religions et laïcité, etc.

    2. Les cours sur la culture des médias et du journalisme : déontologie, droit des médias, économie des médias, photojournalisme, les fondamentaux du journalisme numérique, master class, etc.

    3. Les ateliers de production journalistique : reportage radio, reportage image, techniques d'écriture, journalisme d'agence, data investigation, long format, contenus et code, innovations mobiles, préparation des concours, etc.

     

    CULTURE GÉNÉRALE

     

    CRISES INTERNATIONALES

    Pierre Grosser et les chercheurs du CERI

     

    Ce cours vise à donner aux étudiants des éléments pour décrypter les relations internationales et le vocabulaire utilisés par les analystes. Il s’agit également de les familiariser avec les acteurs de l’action extérieure de la France. L’accent est mis sur les relations avec la presse et le rôle de celle-ci dans les représentations et controverses publiques concernant des crises majeures du monde.   

        

    VIE POLITIQUE FRANCAISE


    Martial Foucault et les chercheurs du CEVIPOF

     

    Il s'agit dans cet enseignement de montrer comment un chercheur construit et aborde un sujet de recherche en sciences politiques et de présenter le regard qu'il porte sur la manière dont la presse le traite. Un certain nombre de chercheurs du CEVIPOF viennent présenter les résultats de leur recherche sur des thèmes aussi divers que le populisme, les élites, la citoyenneté, l'opinion publique, les sondages, les jeunes et la politique, etc. 

     

    MACRONOMIE ET ANALYSE ECONOMIQUE

    Mathilde Lemoine

      
    Ce cours vise à faire connaître les raisonnements de base en économie et comprendre les problématiques, les hypothèses, les méthodes et les limites des grandes analyses théoriques. Il a pour objectif de permettre aux étudiants de mieux maîtriser les questions économiques traitées par les médias et aborde en conséquence des thèmes aussi variés que l'austérité, la bulle immobilière, les actions de la BCE, l'économie des DOM-TOM, la croissance ou encore la mobilité géographique et professionnelle. Il apprend également à s'organiser pour trouver des éléments analytiques et statistiques et maîtriser les dimensions temporelles et historiques.   


    LES GRANDS ENJEUX DE LA JUSTICE
    Loïc Dusseau

     

    Il s’agit de sensibiliser les futurs journalistes aux grands enjeux de la justice contemporaine qui trouvent, dans les médias, une place toujours plus forte. Outre une présentation tant historique qu’actualisée des institutions judiciaires, sont expliqués les fonctionnements spécifiques des professions d’avocat et de magistrat, ainsi que le déroulement des différents types de procès. La connaissance de ces rouages permettra aux étudiants de mieux comprendre les débats d’actualité sur la réforme de la justice et de ses principaux acteurs qui viendront illustrer le cours sur chacun de ses thèmes pour le placer dans sa dimension contemporaine et l’ouvrir sur la prospective.

       

    STATISTIQUES : ANALYSE ET PREVISION

    Béatrice Merle d'Aubigné

      

    Cet enseignement a comme objectif de comprendre et d'analyser les données quantitatives rencontrées dans de nombreux domaines: l'économie, la finance, le social, la science politique, la sociologie, l'écologie. 

    La maîtrise des outils statistiques de base par le calcul permet d'obtenir des informations et de les interpréter de manière pertinente en évitant les pièges. La réflexion sur le meilleur mode de transmission de ces informations selon le média utilisé sera également traitée. 

       

    CULTURE DES MEDIAS ET DU JOURNALISME

     

    DEONTOLOGIE DU JOURNALISME ET DROITS DES MEDIAS / ETHICS AND LEGACY OF JOURNALISM

    Jean-Pierre Mignard et Hervé Brusini

      

    Ce cours veut mettre en regard l'éthique, la déontologie des journalistes et le droit des médias. Ce cours est une initiation aux principaux pièges éthiques du journalisme à partir d'exemples pris dans l'actualité ancienne et récente. Il passe aussi en revue les règles édictées par la profession de journaliste, à la fois du côté français et du côté anglo-saxon, via l'examen des chartes existantes. Il établit enfin les précautions éthiques à prendre avant de produire des contenus journalistiques. Il s'agit aussi de déterminer le cadre légal de la profession de journaliste dans son exercice et l'équilibre à respecter entre liberté d'expression et protection du droit des personnes à leur honneur, à leur considération, à leur droit à l'image et à l'intimité de la vie privée.

         

    INITIATION A L'INSERTION PROFESSIONNELLE

    Alice Antheaume et Bruno Patino

     

    Cet atelier donne à voir, pour les étudiants de Master 1, les grands principes de recrutement dans une rédaction, soit pour un stage, soit pour un apprentissage, soit pour un premier emploi. Quels sont les points d’entrée d’une rédaction? Quels sont les éléments clés d’un CV?Comment construire sa lettre de motivation? Comment préparer un entretien? Comment gérer son profil sur les réseaux sociaux? Des grands principes aux conseils personnalisés, il s’agit d’accompagner les étudiants dans leurs premières recherches sur le marché professionnel entant que journalistes.

           

    INSERTION PROFESSIONNELLE POUR LES JOURNALISTES - PERFECTIONNEMENT

     

    L’Ecole de journalisme de Sciences Po veut préparer les étudiants de Master 2 à leur insertion professionnelle à l’issue de leur scolarité, via des stages et des contrats de travail. Cela passe par la rédaction de CV, lettres de motivation, la candidature à des concours et à des bourses, la connaissance du droit du travail et des pigistes, ainsi que par l’entretien d’un réseau professionnel... Comment cela marche? Comment se présenter, lorsque l’on est jeune journaliste, à un employeur potentiel? Comment préparer un entretien d’embauche/un concours? Comment rédiger un synopsis pour une pige?

     

    LES SYSTÈMES TECHNOLOGIQUES D'INFORMATION

    Thibaud Vuitton

       

    Faire le pont entre la technologie et l’information est au cœur du projet pédagogique de l’Ecole de journalisme de Sciences Po. Comprendre les passerelles qui existent entre les deux, connaître les coulisses des CMS (content management system) des rédactions les plus avancées, les outils innovants permettant de publier sur les réseaux sociaux, appréhender l’univers des développeurs et leurs codes… Tout cela fait partie du bagage indispensable que doit avoir un journaliste en devenir.

     

    LE JOURNALISME FACE A LA COMMUNICATION

    Anne Méaux et Grégoire Lucas

      

    Cet enseignement est une initiation aux méthodes des équipes de communication qui, au nom de personnalités, d'institutions ou d'entreprises, font face à la presse. Les grands principes de la communication "ciblée" vers les médias sont donc définis : nature et positionnement d'une source, composition et contexte d'un message, gestion et suivi de la réception et du traitement dans les rédactions. Il s'agit de comprendre comment des "communicants" font de la presse un canal de communication qu'ils peuvent influencer, voire mobiliser à leur avantage. Les méthodes utilisées pour avoir une "bonne presse", la communication de crise et la synchronisation du marketing direct et des relations presse sont abordées au cours de cet enseignement. 

     

    ECONOMIE DES MEDIAS ET DE L'INFORMATION
    Bruno Patino

     

    L’objectif de l’enseignement est de présenter aux élèves les modèles économiques du secteur des médias. Ceux de la presse écrite, des recettes (les ventes, la publicité) aux charges (la collecte de l'information, la saisie et la mise en page, l'impression) en passant par les structures de distribution de l’information, ceux de l’audiovisuel français, des marchés de la radio et de la télévision, et enfin, ceux des sites d’informations. Leurs différents modèles (payant/gratuit) seront examinés pour aboutir aux défis majeurs que constituent la fin de la rareté et le développement du numérique.  

        

    MASTER CLASS    

    Chaque mercredi, de 17h30 à 19h, un professionnel de renom est invité à raconter son expérience lors d'une conversation à bâtons rompus avec les étudiants. 

     

    ATELIERS DE PRODUCTION JOURNALISTIQUE 

     

    VEILLER, CHERCHER, VERIFIER / HOW TO SEARCH AND CHECK FACTS
    Antoine Bayet, Thomas Baïetto, Mathieu Dehlinger, Michael Szadkowski, Douglas Herbert et Gaëlle Faure  


    Chaque génération de journalistes fait face à des nouvelles technologies et à des outils qui l’aident à collecter l’information, à effectuer une veille efficace sur un sujet donné, à agréger des éléments de compréhension, à se constituer un carnet d’adresses, à trouver des sources, et à les vérifier. L’objectif de ce cours est d’aider les étudiants à se constituer une “boîte à outils” nécessaires dans leur travail quotidien de recherche d’informations. Les outils évoluant sans cesse, les étudiants seront encouragés à adopter une posture d’adaptation constante face aux nouvelles technologies.


    In the age of “post-truth” politics and so-called “fake news”, newsrooms everywhere - including my own, at France 24 - are rethinking their approaches to fact-checking and verification. It’s a challenge made both easier, and more difficult, by new digital technologies. This course aims to provide you with a clear understanding of the basic ground rules for ensuring your reporting is objective, transparent, rigorous and accurate. It will focus on the timeless guidelines of good journalism, such as never assuming anything, developing healthy skepticism when “something sounds too good to be true”, cultivating credible sources, and corroborating key facts. We will explore various techniques for sniffing out online “hoaxes” and the fastest, most reliable, ways of gleaning news and information from social media and User-Generated Content (UGC). We’ll also look at propaganda, and how to detect it and debunk it. Finally, we’ll consider what any good journalist should do when, despite their best efforts, they get a story wrong.

      

    REPORTAGE MOBILE / MOBILE REPORTING

    Yann Thompson, Marie Slavicek et Jean-Guillaume Santi, Laurent Clause et Julien Le Bot, Melody Locard, Marc Bettinelli et Olivier Laffargue, Gerald Holubowicz

     

    Live-tweet, snaps, vidéo: le smartphone est devenu aujourd'hui l'outil principal du reporter. Il lui permet aussi bien d'assurer une diffusion en direct de son reportage que de communiquer avec sa rédaction ou d'écrire son article. Comment live-tweeter un événement d'actualité depuis son téléphone ? Comment tourner des images avec un smartphone ou une tablette et les diffuser aussitôt ? Comment préparer un direct vidéo rendu désormais possible à n'importe qui par Facebook ? Comment produire des informations pour Snapchat et d'autres plates-formes ? Quels formats et applications utiliser en situation de mobilité ? Les élèves apprennent à trouver, sur le terrain, des narrations efficaces et des séquences éloquentes pour produire des reportages en instantané. Ils sont aussi confrontés aux interactions, sur les réseaux-sociaux, avec l'audience et apprennent à savoir s'il faut y répondre - et comment.

     

    How to live-tweet an event? How to shoot and broadcast images with a mobile? How to produce news for Snapchat and other platforms? What kind of mobile formats and applications could be applicable when you are covering news in the field? Students learn how to find quotes and relevant scenes to elabore reports which could be publishable and readable on mobile screens. They also have to engage themselves on social media to interact with a community online and find how to answer or not.

     

    LIVE ET FACT CHECKING / VISUAL STORYTELLING ONLINE

    Thomas Baïetto et Mathieu Dehlinger, Cécile Casciano et Benoist Fechner, Stéphane Jourdain, David Perrotin et Jules Darmanin, Audrey Cerdan

     

    Il s'agit de produire des informations en ligne en maîtrisant une double temporalité: le temps réel, d'abord, et le temps du décryptage. Le premier temps s'articule autour de l'organisation et l'animation éditoriale de "lives" sur des événements en cours, qui impliquent de donner des informations factuelles à un rythme soutenu, sans oublier de les contextualiser ni de créer des conversations avec les internautes dont les contributions peuvent être utilisées. Le second temps est celui du décryptage, via des infographies, des enquêtes, et, surtout, une méthode de vérification rigoureuse de chaque élément glané en ligne alors que se multiplient en lignes les photomontages et les rumeurs.

     

    This course is designed to prepare students to work in an online newsroom for a digital media, broadcaster or independent news outlet. The course will be focused on producing contents with powerful visual material online in real-world, timed conditions. Each student will be required to work on various digital formats, using a diversity of multi-media platforms and tools.

     

    VIDEOS ET DIRECTS POUR MOBILE

    Benoist Robin et Florent Peiffer, Aude Baron et Fanny Lesbros 


    Les bases du reportage mobile, enseignées en M1, sont déjà acquises. Désormais, il s’agit de produire des vidéos calibrées pour le mobile, à la façon des vidéos signées “Brut”, et de réaliser des directs sur Facebook et sur Periscope notamment, voire Instagram, à l’aide d’un smartphone. Que filmer sur le terrain? Où se placer avec un téléphone portable? Comment raconter une histoire en direct? Quelles informations ajouter à la voix ou via des synthés? Comment gérer le flux de commentaires qui défile en direct?

     

    VIDEOS ET DIRECTS POUR MOBILE

    Aude Baron et Fanny Lesbros, Benoist Robin et Florent Peiffer

     

    Le journaliste est descendu de son piédestal. Interpellé dans les commentaires, contredit sur les réseaux sociaux, il vit désormais en interaction avec l’audience. Comment interagir avec elle? Comment agréger une communauté de lecteurs? Quand leur répondre et de quelle façon? Comment gérer les trolls? Comment raconter une histoire journalistique avec des contenus glanés sur les réseaux sociaux? Chaque élève a pour mission d'élaborer un projet journalistique susceptible de s'adresser à une audience définie et d'assurer l'engagement de celle-ci via diverses actions au fur et à mesure des semaines de production.

         

    INITIATION AU CODE 

    Pierre Romera et Jules Bonnard  

     

    Ce cours vise à mettre la puissance du code informatique au service des intentions journalistiques des étudiants, à travers la découverte des langages utilisés par les développeurs web (HTML, CSS et Javascript), de leurs outils de travail collaboratifs, ainsi que des techniques à disposition des créateurs de contenus pour “raconter des histoires” à l’heure du numérique. L’apprentissage de la programmation est fortement conseillé à tout étudiant qui voudrait participer à l’atelier Code et contenus dispensé au second semestre. Une plateforme collaborative sera à leur disposition avec un ensemble de templates de base à modifier et de mémentos.


    CONTENUS ET CODE

    Célia Meriguet, Thibaud Vuitton, Pierre Romera et Jules Bonnard

       

    Le journaliste de demain doit savoir produire des contenus mais aussi comprendre la structure des sites d’infos et applications des éditeurs. L’objectif de cet atelier numérique est de produire des informations de qualité professionnelle en ligne, en respectant les temporalités du Web, en trouvant des formats adaptés, en s'appropriant les moyens de cette production dans le cadre d'un projet de longue durée. Les étudiants doivent maintenant savoir s’organiser en rédaction, maîtriser la circulation entre eux et avec leurs rédacteurs en chef, assurer une publication régulière et pertinente sur leur support, et maîtriser leur chaîne de production éditoriale, développement compris.

     

    DATA INVESTIGATION

    Nicolas Enault 

       

    Quels sont les effets des premiers mois de la présidence Emmanuel Macron sur l’organisation de l’État et du Parlement ? Lorsqu’un sujet implique d’enquêter sur plusieurs centaines de personnes, beaucoup de rédactions manquent de moyens, techniques et humains. Ce cours vise à apprendre à travailler de manière collaborative, grâce notamment aux méthodes du data journalisme. Il immergera les étudiants dans une investigation, réalisée conjointement avec deux journalistes de l’Agence France Presse, et donnera lieu à la publication de données inédites, à l’élaboration d’articles et de contenus graphiques.


    ENQUÊTE ET HISTOIRES / INTERNATIONAL OPINION WRITING

    Ilan Caro et Clément Parrot, Ingrid Therwath et Esther Leneman

     

    Cet atelier consiste en la production d'un travail d'enquête répondant à toutes les exigences d'un contenu journalistique professionnel. Réalisé par groupes de deux à trois étudiants, ce travail qui s'étale sur deux mois et demi a pour ambition de traiter en profondeur un sujet qui aura été déterminé lors de la première séance. La mise en forme devra être extrêmement soignée, afin que ce travail puisse éventuellement être publié sur un média.


     

    Informed, authoritative opinion writing remains a key element of the discussion surrounding news events. This workshop course will focus on the skills needed to produce reliable, factually accurate and clearly written opinion pieces that engage and inform an audience and help shape the debate. It will deal with the differences between writing news and writing opinion. Students will be expected to generate ideas, to discuss potential angles, to write the pieces as homework and to discuss them, as if at a news meeting.  

     

    TERRAIN ET REPORTAGES 

    Françoise Joly et Guilaine Chenu, Laurent Drezner, Frédéric Roullier, Edwige Coupez, Antoine Guélaud, Mathilde Pasinetti, Philippe Maire, Julien Hababou, Francis Simoes, Paolo Bosonin

     

    L'objectif de ce cours est de le transformer en rédaction, avec des reporters (cameraman et rédacteur alternant à ce poste), un rédacteur en chef et un ou deux présentateurs pour fabriquer un vrai journal télévisé. Ce cours s'organise avec une conférence de rédaction, le choix des sujets de reportages, pour la plupart tournés à Paris ou en banlieue avec tous les exercices que l'on retrouve dans un journal télévisé (sujet court, papier en direct, dossier, commentaire sur images, off, encadrés, commentaires en direct sur le plateau, météo).  

     

    CHASSEURS D'INFORMATION

    Adrien Gindre, Margaux Duguet et Laura Maucci, Sarah Belouezzane 

     

    La plus-value d’un journaliste réside dans sa capacité à collecter des informations et des réactions par lui-même, sans attendre que celles-ci n’apparaissent dans un flux de dépêches ou sur les réseaux sociaux. Et ce, sous la pression d’un «timing» souvent serré. Comment “chasser” des témoignages pertinents en fonction de l’actualité du jour? Quel expert appeler? Quelles questions lui poser? Quelles citations garder pour faire un papier ou extraire un son à l’antenne? Grâce à des exercices dans les conditions réelles d’une rédaction, les élèves apprennent à sortir des informations que l’on n’aura pas vu/lu/entendu ailleurs.

     

    REPORTAGE ET ECRITURE / REPORTING AND WRITING

    Grégoire Biseau, François Ernenwein, Grégory Blachier, Catherine Fournier et Romain Scotto, Célestine Bohlen, Sruthi Gottipati

     

    Cet atelier offre une première plongée dans le bain du reportage et des techniques de narration à l’écrit. Il s’agit d’apprendre aux étudiants à se rendre sur le terrain, à exercer leur regard et leur sens de l’observation, à rapporter des informations, des témoignages et des éléments d’ambiance pour ensuite construire un papier sous la pression d’une heure de bouclage. Orthographe, syntaxe, style, emploi du “mot juste”, concision de l’écriture, structure du reportage... Tous les ingrédients sont passés en revue afin que les élèves soient en mesure de rendre un reportage vivant et correctement édité qui transporte le lecteur sur les lieux, sans recours aux clichés et autres abus de langage, mais en restituant avec finesse la réalité.


    The class covers the craft of reporting and writing a story. Students will learn how to inform and engage readers using the skills and techniques of news writing. They will learn how to find a story, gather and verify information, and structure a piece. We will also discuss cultivating sources and pitching stories. The class will simulate a newsroom and students will be trained using news drills. A final draft of a news report and a feature story will be submitted by each student for grading. 

     

    RACONTER UNE HISTOIRE A L'ECRIT

    Nathalie Villard et Julien Chavanes

     

    Après les techniques de reportage apprises en M1, au semestre d’automne, l’apprentissage de l’écriture journalistique se poursuit au semestre de printemps, avec l’exploration de sujets nécessitant un investissement notable, à la fois en temps passé sur le terrain, auprès des sources, et dans le soin apporté à la rédaction. Entre chacune des six séances de cours, se passent quinze jours, pour que les élèves aient le temps d’approfondir leur approche.

     

    LONG FORMAT / LONG FORM JOURNALISM

    Boris Razon, Frédéric Filloux

     

    Cet atelier est un perfectionnement des techniques d'écriture apprises en M1. Série de reportages inédits, portraits fouillés, enquêtes sur des sujets mal ou peu exploités, le tout en travaillant plus finement sur les sources et sur l'écriture à proprement parler.

     

    This workshop is designed to produce in-depth pieces that explore a topic or a story through original reporting turned into a narrative.  Story, angle, structure, characters, verb tense, style… all the components of a feature or long analytical  story will be taught  to help students keep their readers’ attention until the very last sentence. Along the way, they will work on pitches, research and interview techniques, time management, outlines, editing and multiple drafts.

     

    JOURNALISME D’AGENCE 

    Anne-Laure Mondésert et Samuel Pétrequin, Françoise Kadri et Isabel Malsang, Marie Giffard, Paul Aubriat

     

    Il s'agit d'apprendre à maîtriser l'écriture de dépêches d'agence. L'enseignement, via des exercices pratiques correspondant au travail d'agencier, passe en revue la définition d'une information, la construction de la dépêche (lead, background, slug, titre, dateline, signature, reportage sous forme de dépêche), le découpage de la copie (priorités, attributs, embargos), les sources et citations, l'écriture, vocabulaire, expression, mot-juste, cliché, la fabrication de la dépêche, le circuit du producteur au consommateur, le rôle du desk, la gestion des alertes et l'analyse. Il précise aussi la temporalité particulière de l'agence et comment elle fait l'actualité tout en répondant aux besoins de ses clients. 

     

     

    COVERING NEWS UNDER PRESSURE  

    Marie Mawad et Alan Katz

     

    This workshop will take a practical approach to teaching students the ins and outs of reporting under pressure — from creating wire stories, features and multimedia tailored to a global audience, to covering financial markets, politics and staying on top of breaking news. Students will be part of virtual newsroom and go hands-on in real-life conditions. Students will also have the opportunity to meet other Bloomberg reporters and senior editors who will share their experience covering government, financial markets and banking.  

         

     

    PERFECTIONNEMENT JOURNALISME D'AGENCE

    Pierre Serisier, Grégoire Lemarchand et Benoît Petit  

     

    Le but de cet atelier est de professionnaliser les étudiants avec l'environnement de l'agence de presse afin qu'ils puissent se présenter au concours de l'AFP, en fin de 2e année. L'objectif est aussi de comprendre pourquoi et comment ce type d'écriture et ce traitement de l'information sont à la base de tous les autres médias, et offrent une passerelle vers le Web. Comment réagir vite dans des situations d'urgence ? Comment mettre en perspective l'information et la contextualiser ? Comment poser des questions pertinentes en conférence de presse ? Quels sont les différents formats éditoriaux possibles pour l'agencier ? Comment intégrer à sa couverture éditoriale l'infographie et la vidéo ?

      

    REPORTAGE IMAGE / TV REPORTING

    Thierry Guerrier, Nicolas Geay, Julien Hababou, Margot Haddad et Mathieu Aimard

     

    De la prise en main des caméras au montage, en passant par le tournage, le dérushage, l’écriture, ainsi que la réalisation d’interviews, cet atelier passe en revue les ingrédients nécessaires à la fabrication d’un bon reportage image. Chaque élève se frotte à plusieurs exercices pratiques pour, étape après étape, être en mesure de construire des sujets de 1,15 à 1,30 minute en images.

          

    This hands-on workshop helps students to write, shoot and edit stories for TV from scratch. What is a great story for TV? How to build it with live shots, interviews, relevant voices, writing, voice over? Students will be challenged to pitch compelling stories and then produce short form videos with all the skills required to become great TV reporters

     

    PHOTOJOURNALISME

    Alain Genestar et Dimitri Beck

     

    Il s’agit de familiariser les étudiants avec l'histoire de la presse photo dans le monde, du magazine Life à aujourd'hui. En quoi les médias agissent-ils toujours en conservateur d'une presse d'avant la télévision? Et comment évoluent-ils ? Quelle est la différence entre une illustration et une "photographie"? Il s’agit aussi d’apprendre l'editing spécifique à un "picture magazine". Qu'est-ce qu'une narration par l'image? Comment titrer, travailler les rapports du texte et de la photographie? Comment travailler la créativité éditoriale? Comment positionner les sujets de reportage par rapport au timing de l'info? Quels sont les angles morts de l'actualité? Et les différentes écritures photos par rapport au type de support, mensuel, hebdomadaire, quotidien?


    PHOTO ET EDITION / PHOTO EDITOR

    Hugo Passarello Luna, Joseph Melin

     

    Cet enseignement permet d'acquérir un savoir-faire: la maîtrise technique de l'outil photographique. Une photographie nette et convenablement exposée ne suffit pas. Elle doit refléter une intention, un propos, un angle, un regard. Via l’étude des fondamentaux (focales, diaphragme, vitesse, sensibilité, ainsi que l'utilisation du flash en reportage), et via l’apprentissage des bases du traitement de l'image en numérique, chaque étudiant doit maîtriser, à l’issue du cours, un "workflow" numérique, ainsi que les spécificités de Photoshop au service de l'information.

     

    RACONTER UNE HISTOIRE EN IMAGES

    Benoît Petit
     

    Le commentaire sur images et le reportage sont les deux exercices-clés exigés pour la télévision et la production audiovisuelle. L'objectif de cet atelier est d’approfondir la réalisation d’un sujet court, à partir d’images données, et d'améliorer les techniques de reportage pour des journaux télévisés (1 minute 30 à 3 minutes). Angle, choix du terrain et critères de sélection des plans à tourner, tournage, choix de l’interview (Qui interviewer? Comment préparer l’entretien? Quelles paroles retenir?), construction du sujet (avec accroche et chute), montage (agencement des séquences en fonction du récit ou de l’illustration d’une problématique). Il faut aussi savoir que dire (écriture du commentaire, la valeur du mot) et comment le dire (placement de la voix, vitesse, ton). Cet atelier insiste beaucoup sur le storytelling, la construction du récit, les séquences, le choix des personnages, l’articulation des plans. Le but est d’acquérir les réflexes qui permettent de réaliser, en toute situation, ces basiques du journalisme télévisé. 

     

    The aim of this course is for a global understanding of TV news from theory to practice. Students will gain an understanding of what makes a TV news story and how to deliver a report. At the end of the course students will be able to produce TV reports of broadcast quality that they have pitched, filmed, edited, scripted and voiced to deadline. They will also have gained on-screen reporting and presenting skills both in the studio and on location.

     

    TABLEURS, DATA ET VISUALISATIONS

    Jules Grandin 
     

    Les étudiants de M1 sont confrontés dès leur première année aux statistiques et à l’utilisation des chiffres en vue de trouver une information et raconter une histoire. C’est un atelier crucial pour des étudiants ayant souvent effectué des études littéraires et parfois démunis en la matière. En jonglant avec les spécificités des tableurs, en maniant les formules et autres fonctions avec fluidité, ils creusent, vérifient, contextualisent, et rendent visuelles des informations jusque là éparses afin de réaliser des projets de journalisme de données.

     

    VIDÉOS DOCUMENTAIRES 

    Bertrand Deveaud, Sandrine Rigaud

     

    L'objectif de cet atelier est d’apprendre à réaliser un reportage ambitieux, anglé, intégrant du terrain et de l’enquête, pour un magazine d’informations et de société d’une chaîne de télévision. Cela nécessite, pour ce faire, de choisir des idées de reportage pertinentes en fonction du magazine visé et du positionnement du diffuseur, de savoir les « vendre », avant de construire, préparer et diriger écriture, tournage et montage.

     

    NOUVEAUX FORMATS AUDIO

    Charlotte Pudlowski

     

    Outre la production son faite en radio, il existe d’autres formats audio intéressants à explorer à l’ère numérique. Ils reposent sur des principes d’écoute différents, adaptés à la consommation sur les réseaux sociaux et sur les mobiles, via des applications dédiées aux podcasts. Au cours de cet atelier, les élèves monteront de A à Z plusieurs épisodes sur une thématique : le manque de confiance de la population dans les médias. Les élèves s’occuperont de définir l’identité sonore de ce podcast, et le mettront en ligne en veillant à sa circulation auprès d’une communauté cible. 

        

     

    VIDEO FEATURES

    Zachary Fox

     

    The goal of the course is to produce online-quality video features ranging between 3 and 4 minutes in length. The students will ideally work in groups of two and take turn in filming and interviewing, and eventually editing. Each group will produce one feature, and each member of the group will narrate the story (using the same script), producing two versions of the same feature. The subject of the feature is up to the students and can be news-related or not. It is imperative that the features be shot in Paris for obvious time constraints. 


    INFORMATIONS EN CONTINU

    Alexandre Ifi


    Tous les quinze jours, via cet atelier, les élèves apprennent à produire des informations dans des situations d’urgence, à la façon des chaînes d’information en continu. Simulation de "breaking news", éditions spéciales, gestion du flux d’informations, recherche de témoins, d’experts, desk, duplex, présentation de flashs d’informations, réalisation de commentaires sur images en temps réel, etc. Organisés comme dans les rédactions de chaînes d'information en continu, les étudiants réalisent, de façon coordonnée et en gardant leur sang froid, l’intégralité des formats exigés sous la pression de "deadlines" serrées. 

     

    TECHNIQUES DE REPORTAGE

    Jean-Bernard Schmidt, Mathilde Pasinetti

     

    Tous les quinze jours, via cet atelier, les élèves perfectionnent leur capacité à produire des reportages. Préparation du sujet, identification des témoins, d’experts éventuels, gestion des ambiances, articulation des lieux, narration, voix… Tout doit être pensé et réfléchi pour trouver des séquences et des sons forts, en évitant l’écueil du catalogue. Le reportage, d’une durée d’1.30 minute, doit être diffusable sur un média professionnel et accompagné d’un lancement.

       

    REPORTAGE SON 

    Simon Ruben, Sébastien Guyot et Sandrine Prioul, Jean-Baptiste Durand, Sina Mir et Laura Maucci  

      

    De la prise en main du Nagra au montage, en passant par l’écriture, la prise de sons et d'éléments d’ambiance, ainsi que la réalisation d’interviews, cet atelier passe en revue les ingrédients nécessaires à la fabrication d’un bon reportage son. Chaque élève se frotte à plusieurs exercices pratiques pour, étape après étape, être en mesure de construire un sujet de 1 minute / 1 minute 15 en son, sans oublier l’écriture du lancement.  

     

    This workshop will give you the basics of how to produce a short audio report, from using a Nagra recorder, recording interviews and ambiance, and writing for the ear. There is a listening component, to train your ear, and you will be expected to share audio you listen to outside of class. Practical, hands-on exercices in and out of class will allow you to learn how to work in the field. By the end of the course you will have the tools to write and voice news spots/voicers and produce 1-2 minute news stories/short features.

        

    RACONTER UNE HISTOIRE EN SONS

    Emmanuel Laurentin, Pierre-Edouard Deldique, Yaël Goosz, Antoine Genton

     

    L'objectif de cet atelier est d’enseigner aux étudiants les techniques narratives du reportage radio ainsi que le flash. Ils seront amenés à travailler principalement la hiérarchisation de l’information, l’efficacité et la simplicité de l’écriture radio, l’évolution de l’information (progression d’une info au cours de la séance, entre le premier et le deuxième flash) et la voix (mise en valeur, intonation, rythme). De même, les étudiants auront à décrire le lieu du reportage, écrire un papier factuel, choisir des interlocuteurs, interviewer les acteurs d'un reportage, synthétiser et monter l'ensemble en intégrant des sons d’ambiance voire musiques. Au cours de cet atelier, tous les ressorts du storytelling, la construction du récit, les séquences, le choix des personnages, l’articulation des sons et des ambiances, sont passés en revue.  

     

    COACHING VOIX / VOICE COACHING

    Marie Lelong, Benoît Celotto, Guillaume Sterin, Stuart Norval

        

    Pour réaliser des commentaires sur images ou pour la présentation des flashs en radio, les élèves doivent apprendre à poser leurs voix, à adapter leur écriture à leur façon de parler, à jouer sur des tons divers et sur des rythmiques variées, pour rendre les informations plus intelligibles pour les auditeurs et téléspectateurs.
     

    To learn how to speak in an engaging and natural way on air.  The course will work on the voices of the students to help them to sound like they speak with authority and clarity.

        

    PERFECTIONNEMENT COACHING VOIX

    Marie Lelong, Benoît Celotto

     

    Cet atelier, qui vient à la suite des techniques vocales apprises en M1, veut aider les étudiants se destinant aux métiers de l'image et du son à mieux poser leur voix, à structurer leur respiration, à jouer de diverses tonalités, voire à descendre dans les graves. Il s’agit enfin d'adapter leur écriture à leur façon de parler, voire d'improviser, via des exercices ciblés.

     

    CONFERENCE DE REDACTION / EDITORIAL MEETING

    Antoine Bayet, Jean-Marc Vittori, Marine Machefer et Marie Régnier, Bruno Denaes, Anaïs Bordages, Frédéric Filloux, Pauline Adès-Mével

     

    Chaque matin, les conférences de rédaction inaugurent la journée, dans les mêmes conditions que celles d'une vraie rédaction. Chaque étudiant propose des angles réalisables sur l’actualité du jour, en variant les formats éditoriaux, et en s'adaptant à la ligne du média pour lequel la conférence de rédaction se tient (TV, quotidien généraliste, site Web d'infos, application mobile, radio, etc.). Les élèves apprennent ainsi à faire la différence entre un thème et un angle, à parler en public et à convaincre en peu de mots de la pertinence des sujets qu'ils proposent, tout en acquérant le réflexe de lire chaque jour de façon professionnelle l’actualité, discipline indispensable à tout futur journaliste.

     

    This course takes the form of a daily editorial conference, which is the foundation of most real newsroom. Students will play the role of staff journalists and propose possible angles on news events of the day. Students will be expected to adapt their pitch depending on the editorial format of the media we are concentrating on- TV, daily newspaper, weekly magazine, news website, radio etc - and take into account the tastes of the target audience. As is the case in all newsrooms, some stories will be accepted, others won’t. Students will learn to differentiate between a theme and an angle, to speak in front of a crowded room, and to make short, persuasive arguments in order to convince their peers of  the relevance of the subjects they propose. In addition, they will acquire the reflex to read the press every day with a professional eye, which will serve them well for the rest of their professional careers.

      

    TECHNIQUES D'INTERVIEW / INTERVIEW TECHNIQUES

    Zachary Fox

     

    Mener une interview, d’anonyme ou de personnalité, est un exercice journalistique à la fois fondamental et périlleux. Au téléphone, lors d’une conférence de presse, de visu, sur un plateau télévisé ou lors d’une émission de radio, il s’agit d’apprendre à préparer un entretien, calibrer l’angle de cet entretien, savoir poser les bonnes questions, sentir à quel moment relancer, pour au final obtenir des réponses aiguisées de son interlocuteur. 

     

    The course covers interview techniques from both a theorical and practical standpoint, helping students become competent in selecting, iniating, researching and executing sources and subject interviews for the English media market to current professional standards. Students will practice the art of interview for news during this class. 

    BEING A CORRESPONDANT ABROAD 

    Adeline Percept et Madeleine Leroyer 

     

    The goal of this workshop is to help our students cope with the numerous challenges of being a correspondent abroad – which can happen sooner than they expect. This means they will have to act as “couteau suisse” – be at ease on any media (print, web, radio, TV), survive “breaking news” episodes, and come up with brilliant feature stories at the same time.

    We’ll try and help them expand their professional network, act like an entrepreneur, gain legitimacy on their area, and bolster partnership with other foreign correspondents.

     

    PIGISTE, MODE D'EMPLOI 

    Guillemette Faure

     

    Pour être heureux en tant que journaliste, il n’y a pas que le CDI. Les piges sont parfois choisies et peuvent être parfois très profitables si l’on connaît bien les arcanes de ce statut. Quels sont les droits des pigistes? Comment s’organiser pour "pitcher" des sujets, évaluer le temps de réalisation, rendre la commande dans les temps, et en assurer la promotion? Comment trouver et garder ses idées? A qui proposer quel sujet? Quels liens entretenir avec les rédactions? Telles sont les questions auxquelles les élèves de M2 trouveront des réponses, via des exercices pratiques et des conseils aiguisés, avant d’accéder, quelques mois plus tard, à la vie active.

     

    ATELIERS INTENSIFS

    Pauline Adès-Mével, Emanuele Marzari, Soizic Boisard et Francis Simoes, Rémi Sulmont, Jules Bonnard, Célia Meriguet et Thibaud Vuitton, Frédéric Roullier, Philippe Corbé, Nicolas Baker, Gerald Holubowitz  

     

    Les ateliers intensifs sont des moments très particuliers dans la vie des élèves, en M1 et en M2. Constitués en rédaction, ils travaillent sur un même projet éditorial qu'ils vont concevoir et réaliser de A à Z sous la tutelle de leurs enseignants. C'est une plongée très efficace dans la production journalistique "grandeur nature".



     

    Les enseignants


    Le projet pédagogique de l’Ecole de journalisme est porté par une équipe enseignante composée à la fois d’universitaires, qui mettent au profit des élèves les dernières avancées de la recherche en sciences sociales, et de praticiens, journalistes et professionnels des médias,qui partag ent savoir-faire techniques et vision de leur métier.

     

    Des personnalités clefs du paysage médiatique français sont professeurs associés et participent pleinement à la vie de l’école: Antoine GUELAUD et Jean-François FOGEL. 

     

    Pauline ADES-MEVEL

    En tant que journaliste-chercheur pour Reporters sans frontières (RSF) à Paris, Pauline Adès-Mével est responsable de la surveillance et du reportage des atteintes à la liberté de la presse dans l’Union Européenne et dans les Balkans. Précédemment, Pauline a travaillé comme reporter pour la filière télévision de Thomson Reuters à Paris. De 2010 à 2016, elle a couvert divers sujets de politique, sport, divertissement, business et divers breaking news à travers la France. De 2006 à 2010, Pauline a créé et présenté le “JT deJT” sur Canal Plus (une revue de presse des journaux d'information du monde entier). Elle a également été rédactrice en chef chez iTélé de 2003 à2006.

     

    Mathieu AIMARD

    Mathieu Aimard est un cameraman / monteur photographe basé à Paris.

    Après avoir fait l'école de cinéma de Columbia à Chicago, il a travaillé pendant 3 ans au département audiovisuel de l'Ambassade de France à Hanoi, collaborant avec des médias vietnamiens, Canal France International et TV5. 

    De retour en France, il a travaillé sur des documentaires, films institutionnels et programmes tv avec France 2 et France 3 Paris IDF et diverses sociétés de production françaises. EN 2004, il commence à travailler comme cameraman/monteur pour le bureau parisien de CNN International. Il collabore avec des correspondants internationaux tels que Jim Bittermann, Hala Gorani, Richard Quest, Will Ripley, John Sutter, Melissa Bell. 

    Il a aussi travaillé pour Euronews,  PBS, CBS, ZDF, Télématin et l'OCDE. 

     

    Alice ANTHEAUME

    Alice Antheaume est directrice exécutive de l'Ecole de journalisme de Sciences Po et spécialiste des sujets numériques. Elle est passée par les rédactions du Monde.fr, de Télérama, 20minutes.fr, a travaillé pour l'émission de décryptage des médias Médias Le Mag sur France 5 ainsi que pour l'émission Le Nouveau rendez-vous sur France Inter. Elle a écrit "Le journalisme numérique" aux Presses de Sciences Po.

     

    Paul AUBRIAT

    Paul Aubriat, 35 ans, est entré à l'AFP en 2009. Après six années à couvrir l'actualité générale dans le Grand-Est, il a rejoint le service des Informations générales en 2015, en couvrant principalement les faits-divers, la justice et les attentats au bureau de Nanterre, en suivant la banlieue ouest de Paris. Il a intégré le service Politique en octobre 2017, en charge de la couverture de la droite. Il est diplômé d'un Master 2 en Droit public - Sciences politiques.  

      

    Thomas BAÏETTO

    Diplômé de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, Thomas Baïetto est journaliste à franceinfo.fr, le site internet de France Télévisions, depuis novembre 2011.

     

    Nicolas BAKER

    Nicolas Baker a débuté comme correspondant en Afghanistan pour France 24, Arte et Radio Canada. Reporter franco-américain, il publiait en français et en anglais. Il part à Madasgacar en 2009 comme correspondant video/radio pour Réunion Première (TV et Radio) et France 24. De retour en France, il collabore avec France 24 et travaille sur des documentaires sur l'Afghanistan (Kabul Cinema, qui a reçu de nombreux prix) et Madagascar (Les routiers du bout du monde). Depuis 2017, il est responsable d'édition multimedia au CNRS où il coordonne la publication des contenus scientifiques pour le CNRS et ses partenaires (LeMonde.fr, FranceInfo TV).

     

    Etienne BALDIT

    Diplômé de l’IEP de Toulouse, Etienne Baldit est journaliste politique au Lab d’Europe1 depuis août 2014. Il était auparavant chef d’édition à la rédaction numérique de RTL.fr

     

    Aude BARON

    Aude Baron est rédactrice en chef d’Eurosport.fr depuis 2015. Elle a auparavant été rédactrice en chef du Plus-Obs qu’elle a co-créé (2011-2014), après avoir passé 3 ans au Post.f où elle a créé et développé la rubrique web. Aude travaille plus particulièrement sur les dynamiques communautaires et les contenus sociaux.


    Anne BARRIER

    Après une maîtrise de Droit à Paris V en 2000, Anne Barrier travaille dans un premier temps en tant que rédactrice pigiste dans une télévision locale de Seine-et-Marne puis au service reportage de RTL. Diplômée de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille en 2005, elle intègre le pôle reportage (news) de la rédaction de TF1 en tant que JRI pigiste, réalise entant que JRI des documentaires pour Capa, Envoyé Spécial, Story Box Press où elle réalise notamment des 52' sur le viol des femmes dans l'armée américaine,les enfants sous emprise des sectes, la vie d'un seigneur de guerre afghan.Elle couvre en parallèle le Tour de France et le Dakar. Elle intègre définitivement le pôle reportage de TF1 en 2008 où elle deviendra Grand Reporter et couvrira pendant plusieurs années de nombreux conflits et révolutions (Libye, Tunisie, Syrie, Centrafrique...) ainsi que des événements sportifs (Tour de France, Euro, JO...).

     

    Mathias BARROIS

    Mathias Barrois est Chef de service adjoint des journalistes reporters d’images chez France Télévisions. Il a participé aux magazines Envoyé Spécial et Complément d’Enquêtes ainsi qu’aux JT de 13h et de 20h, dont la couverture de l’attentat de l’Hyper Cacher près de la Porte de Vincennes en 2015. Pour Stade 2 il a aussi couvert le Tour de France de 2007 à 2014.

      

    Antoine BAYET 

    Antoine Bayet est rédacteur en chef du pôle infotainment du groupe Mondadori après avoir été directeur de l'information numérique de France Info pour Radio France. Avant cela, il avait été rédacteur en chef du Lab d’Europe 1. Il est diplômé de l'ESJ de Lille (2008), et assure des formations de journalisme pour l’ESJ et l'Ecole de journalisme de Sciences Po depuis 2010.

     

    Dimitri BECK 

    Dimitri Beck est le directeur de la photographie de la “maison” Polka (magazine+galerie+digital). Il participe régulièrement à des jurys photos internationaux et intervient lors de conférences sur la photographie. Il anime également une chronique hebdomadaire dédiée aux images sur France Info. De 2004 à fin 2006, il a été directeur et rédacteur en chef d' Aina Photo à Kaboul, la première agence de photojournalisme afghan, et aussi du magazine bilingue français-anglais “Les Nouvelles de Kaboul / New Afghanistan”. Avant cela, il a commencé comme journaliste indépendant, principalement tourné vers l’actualité internationale.

     

    Sarah BELOUEZZANE

    Sarah Belouezzane est arrivée au Monde en novembre 2011, elle a commencé par tenir une rubrique au service économie. Elle s’est occupée des télécoms et des nouvelles technologies pendant cinq ans. Elle a ensuite rejoint le service politique du Monde en 2016 où elle s’occupe de la politique sociale du gouvernement.

     

    Laurence BENHAMOU

    Laurence Benhamou est journaliste à l'AFP depuis 1988 et cofondatrice du site d'information financière Green Univers. Diplômée de l'IEP Paris et du CFJ, elle a couvert plusieurs rubriques économiques, été chef adjointe du Service économique et correspondante à New York. Après avoir été couvert 4 ans la rubrique médias, elle est depuis mai 2017 accréditée à l'Elysée.

     

    Walid BERRISSOUL

    Walid Berrissoul est Grand reporter pour C dans l'air sur France 5. Lauréat de la bourse Lauga-Delmas en 2010, il a été Grand reporter à Europe 1 pendant sept ans pendant lesquels il a notamment couvert l’élection de Donald Trump, la mort de Fidel Castro et le conflit ukrainien. Il est diplômé 2010 du CFJ Paris.

     

    Elisa BERTHOLOMEY

    Elisa Bertholomey est journaliste politique à RMC. Diplômée de l'Ecole de journalisme de Sciences Po en 2012, elle a commencé sa carrière à Public Sénat.   

     

    Marc BETTINELLI

    Marc Bettinelli est journaliste vidéaste au sein du pôle vidéo du Monde.fr.

     

    Laure BEZAULT

    Laure Bezault est Secrétaire Générale de l'information du groupe TF1. Elle était auparavant directrice adjointe du Pôle TV de l’Equipe où elle a participé au repositionnement éditorial de la chaîne L’Equipe et à la restructuration de ses équipes. Elle a occupé la fonction de secrétaire général de la rédaction d’ iTélé (groupe Canal+) pendant 5 ans. Auparavant, elle a dirigé la rédaction de la chaîne de télévision locale Nantes 7. Elle a débuté sa carrière à LCI, après un parcours universitaire en économie (DEA Economie de la production, économie du travail et économie industrielle, à l’Université Lyon II) et un Master spécialisé de management des Médias à l’ESCP.


    Grégoire BISEAU

    Diplômé d’un DEA d’économie et de Sciences Po, Grégoire Biseau est journaliste à Libération depuis 2001. Après avoir été chef du service économie, il est devenu reporter politique, accrédité à l’Elysée pendant cinq ans. Depuis 2015, il est rédacteur en chef adjoint en charge du service Pouvoirs.


    Grégory BLACHIER

    Journaliste depuis 2006, Grégory Blachier est éditeur (FPE) et grand reporter à l'Equipe, depuis 2015. Il a auparavant passé sept ans et demi à l'agence Reuters, comme reporter pour le service français puis le service international, aux informations générales, aux sports et enfin chargé de la macro-économie. Il a également collaboré avec Associated Press, Le Monde, Metro, le JDD.fr. Il est intervenant à l'Ecole de Journalisme de Sciences Po depuis 2015, après avoir été formateur pour l'ESJ Lille.

     

    Celestine BOHLEN

    Celestine Bohlen a été envoyée spéciale pour le New York Times, Washington Post et Bloomberg News à Moscou, Budapest, Rome et Paris où elle a couvert  des sujets politiques, sociaux et culturels.

    Elle enseigne à l’école de journalisme de Sciences Po depuis 8 ans.


    Jules BONNARD

    Jules Bonnard est data-journaliste au service infographie de l’Agence France Presse. Diplômé d’un master journalisme à Sciences Po Grenoble, et développeur web autodidacte, il est auparavant passé par la presse magazine, la PQR (Le Dauphiné Libéré) et web (Lemonde.fr).

     

    Anaïs BORDAGES

    Anaïs Bordages a co-fondé BuzzFeed France et y a dirigé la rubrique divertissement. Elle est spécialisée en pop culture, féminisme et questions de représentations, et a co-géré la verticale MEUFS. Avant ça, elle est passée par Slate et par Time Out Paris.   

     

    Baptiste BOUTHIER

    Baptiste Bouthier est data-journaliste. Après plusieurs années au service Désintox de Libération, il  rejoint l'équipe de data-journalisme (SixPlus) créée début 2015 au sein de la rédaction du journal.

        

    Pierre BRIANÇON

    Ex-correspondant à Paris pour Politico Europe, Pierre Briancon a été correspondant pour Libération, a travaillé pour Breaking Views de l'agence Reuters et comme chef du bureau de Paris pour Dow Jones. 

     

    Hervé BRUSINI

    Hervé Brusini est directeur de l'innovation à la direction de l'information de France Télévisions.   


    Ilan CARO 

    Ilan Caro est journaliste à France TV Info depuis 2011, où il assure régulièrement des live et produit des contenus de fact-checking. Il a auparavant exercé au Progrès de Lyon, à l'AFP et au Monde.fr. 

     

    Cécile CASCIANO

    Cécile Casciano est cheffe des infos à L'Express.fr depuis 2015, après avoir occupé les fonctions de rédactrice santé et Front Page editor sur le même site. Elle a auparavant travaillé pour Notre Temps (print et web), a été responsable éditoriale de Studio magazine.fr et a occupé différents postes au sein de médias locaux.

     

    Benoît CELOTTO

    Diplômé de l’ESSEC, puis du CAPA, Benoît Celotto a d’abord exercé la profession d’avocat pendant près de 20 ans. Après sa formation de comédien professionnel au Cours Florent, il décide de se consacrer pleinement à sa passion pour le théâtre, dans l'écriture, le jeu ou la mise en scène. Au théâtre, il joue dans des créations (Comparution immédiate, Si je t’attrape, je te mort, Le mariage nuit gravement à la santé...), et met en scène une douzaine de spectacles. Co-auteur de plusieurs comédies (Comparution immédiate, Offenblack), sa dernière pièce “Jeanne d’Arc : un procès brûlant !”, en cours de production, a obtenu le prix “nouvel auteur 2016” de la Fondation Bajen / SACD. Parallèlement, sa double expérience professionnelle le conduit à concevoir et animer des formations en prise de parole en public, en formation initiale comme en formation continue, notamment dans le cadre des Executive Masters de Sciences Po (dirigeants d'entreprise, managers, ...), en entreprises ou encore en cabinets d'avocats.

      

    Audrey CERDAN
    Audrey Cerdan est spécialiste des nouveaux formats pour le Web. Elle anime l’équipe Nouvelles Ecritures de L’Obs depuis 2016. Formée à la photographie à l’ENS Louis Lumière, elle a commencé à travailler pour le site d’information Rue89 en 2007, où elle a endossé beaucoup de casquettes différentes. Tantôt chef d’édition d’une déclinaison pour tablettes, reporter de terrain, ou expérimentatrice en code html, elle y a travaillé pendant 6 ans à (notamment) inventer de nouveaux modes de narration numérique. Entre 2014 et 2015, elle était à la Nieman Foundation for Journalism à Harvard,aux Etats-Unis, d’où elle a fait de la prospective dans les rédactions américaines et formé des journalistes internationaux aux nouveaux formats visuels.En 2016, elle a proposé et lancé un nouveau projet à L’Obs : une cellule 3 personnes (journalistes et développeur) dont la mission est d’inventer et produire des formats innovants pour le web.

    Jean-Baptiste CHASTAND

    Jean-Baptiste Chastand est journaliste au Monde depuis 2009. Après être passé par le desk Internet et le service politique, il a rejoint le desk Europe en 2015 où il couvre plus spécifiquement l'actualité des pays d'Europe de l'ouest.

     

    Pierre CHAUSSE

    Pierre Chausse est rédacteur en chef adjoint de Lexpress.fr depuis septembre 2014. Auparavant, il occupait la même fonction à Metronews (2011-2014). Il a également été chroniqueur radio (Radio France) et a débuté sa carrière de journaliste en presse locale. 

     

    Anne CHAUSSEBOURG

    Anne Chaussebourg a été journaliste à Paris Match (1972-1974), au service politique du Monde 1974-1994). Directrice déléguée du groupe Le Monde, elle a dirigé plusieurs publications dont Le Monde de l’Education, les Cahiers du cinéma et coordonné les magazines comme Courrier international, Télérama, La Vie, Le Monde diplomatique…

     

    Julien CHAVANES

    Rédacteur en chef adjoint du magazine Néon, Julien Chavanes a débuté sa carrière dans la presse musicale, en collaborant notamment avec Tsugi, Vibrations et Tyler. Rédacteur en chef du Bonbon durant 3 ans, il a parallèlement été pigiste pour Ca M’intéresse et a participé au lancement de Ca M’intéresse Histoire. Il a également travaillé pour France Télévisions, Paris Match, Ushuaïa magazine, Fleurus Presse, Géo Ado, Radio Campus…

     

    Guilaine CHENU

    Guilaine Chenu est directrice des contenus de la chaîne LCP -Assemblée nationale. Elle a dirigé pendant 16 ans avec Françoise Joly le magazine Envoyé Spécial de grands reportages, en prime time, le jeudi soir sur France2.

     

    Océane CIUNI 

    Diplômée de la Sorbonne et de l'ESJ Paris, spécialiste du journalisme numérique, Océane Ciuni est la rédactrice en chef du Figaro.fr/Madame et du Figaro.fr/Lifestyle. Jusqu’en mars 2016, elle était rédactrice en chef de  RTLnet (le numérique de RTL, RTL2, Fun Radio et Girls). Auparavant, elle a notamment travaillé au Figaro.fr et au Monde.fr en tant que rédacteur, social media manager, et chef d’édition.

     

    Olivier CLAIROUIN

    Il est journaliste et responsable du pôle vidéo du Monde.fr.

     

    Laurent CLAUSE

    Journaliste spécialiste de la high-tech depuis les années 90, Laurent Clause a dirigé plusieurs magazines grand public (Sciences et Avenir, SVMMac, 01Net Magazine…). Aujourd'hui JRI indépendant, il est aussi réalisateur et formateur et l'un des pionniers français du MoJo (Mobile Journalism).

     

    Alexandra COLINEAU

    Diplômée de licence Information et communication à Paris 3 et de l’école des Gobelins en formation JRI, Alexandra Colineau a travaillé à Canal + pour les magazines En aparté et Dimanche + à la préparation des interviews. Puis dans les rédactions news comme JRI : LCI (à l’édition et programmation puis comme JRI), Public Sénat, M6. Après la présidentielle de 2012, elle intègre la rédaction du magazine 13h15 sur France 2 comme journaliste-réalisatrice. Puis l’émission Le Supplément sur Canal + en 2016. Depuis 2016 elle travaille comme réalisatrice indépendante pour TF1 Grands reportages, Planète+ notamment. En presse écrite, elle collabore régulièrement pour M-le magazine du Monde.

    Dans ces différentes rédactions, elle a exercé différents métiers : édition, programmation, préparation des interviews, desk, JRI, réalisation de documentaires et rédactrice en presse écrite.


    Philippe CORBÉ

    Philippe Corbé est journaliste - correspondant aux Etats-Unis pour RTL. 

     

    Edwige COUPEZ

    Edwige Coupez est journaliste présentatrice de l’info à Franceinfo et présente la rubrique Prenez soin de vous dans la matinale. 

     

    Philippe COUVE

    Journaliste devenu entrepreneur, Philippe Couve a créé Samsa.fr qui propose formations et conseils pour les médias et les producteurs de contenus engagés dans la transformation numérique. Philippe Couve a commencé sa carrière à RFI où il a successivement été présentateur de journaux, grand reporter, rédacteur en chef du site web puis créateur de la première web-émission participative (L’Atelier des médias) avant de collaborer avec les médias en ligne les plus inventifs de leur époque (Rue89, OWNI). Avec Samsa.fr, il intervient régulièrement en Afrique pour y accompagner le développement de nouveaux médias.

     

    Antoine DACCORD

    Journaliste et éditeur, Antoine Daccord, diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ-Dauphine) et de l'ESSEC BusinessSchool, est le directeur général et le directeur de la rédaction de RTLnet, la filiale éditrice des activités numériques du Pôle Radio RTL (RTL, RTL2 et Funradio) qu'il a rejoint en 2013.  Auparavant, de 2006 à 2012, au Figaro, au Monde (LePost) et à Libération, il participe aux développements majeurs des activités numériques, vidéos, et OTT. C'est sur le terrain qu'il fait ses armes au début des années 2000, dans la Presse Quotidienne Régionale(Centre-France/L'Echo), et en agences (Elephant/Spong). 

     

    Jules DARMANIN

    Jules Darmanin est journaliste spécialisé dans l'investigation en ligne, le fact-checking et la couverture de l'actualité à travers les réseaux sociaux. Il a travaillé pour BuzzFeed News, Le Figaro et plusieurs autres médias en ligne. 

    Manuel DA SILVA

    Après des études en management et développement commercial, des expériences commerciales dans le secteur immobilier et industriel, Manuel Da Silva se passionne pour le théâtre. Formé au cours Simon et aux ateliers de l'ouest par Steve Kalfa, il est comédien dans de nombreuses pièces, «Macbeth», «Si je t’attrape je te mort !» ou encore dans «Bref», format court de Kyan Khojandi. Co-auteur de «Sam, tueur en série malgré lui» et metteur en scène, coach depuis plus de dix ans, il accompagne les avocats, journalistes, dirigeants politique et d’entreprise dans leur communication orale.

     

    Guillaume DAUDIN

    Guillaume Daudin est entré à l'AFP en apprentissage en 2010. Passé pendant ces deux ans par les Informations générales, le Politique, le service vidéo et la rédaction web et mobiles, il fait ensuite six mois aux réseaux sociaux de l'AFP avant de couvrir pendant quatre ans l'extrême droite au service politique et notamment la présidentielle 2017 de Marine Le Pen. Il coordonne depuis novembre 2017 "Factuel", le blog de fact-checking de l'AFP. Il est diplômé de Sciences Po et du CFJ.

     

    Vincent DE FÉLIGONDE

    Vincent de Féligonde est chef du service Economique et social à La Croix.

     

    Alfred DE MONTESQUIOU

    Alfred de Montesquiou est grand reporter à Paris Match et auteur ou réalisateur de documentaires. Diplômé de Sciences-Po, de philosophie à la Sorbonne et de l’école de journalisme de Columbia, il a d’abord travaillé pour l’agence Associated Press comme correspondant de guerre, principalement au Moyen-Orient. Il est lauréat du prix Albert Londres presse écrite 2012 pour sa couverture de la guerre civile libyenne. Il a publié plusieurs livres, dont le plus récemment  « La Route de la Soie, sur les traces de Marco Polo », basé sur une série de documentaire pour ARTE qui raconte neuf mois d’expédition depuis Venise jusqu’à la Chine.  

     

    Gwendoline DEBONO 
    Gwendoline Debono est grand reporter à Europe 1.
     
    Hélène DECOMMER

    Hélène Decommer est journaliste et cheffe des informations à L’Express.fr. Elle a travaillé pour plusieurs sites web d’actualité (Le Post.fr, L’Obs.com, Rue89…), d’abord comme journaliste puis comme encadrante d’équipes. Elle gère autant la production d’informations en temps réel que des sujets plus longs et fouillés.

     

    Emma DEFAUD

    Emma Defaud est rédactrice en chef du site de L’Express depuis 2013. Après quelques années en presse écrite (Dernières Nouvelles d’Alsace, Libération, 20 Minutes), elle a rejoint le web de 20 Minutes à sa création en 2006 avant de participer à l’élaboration du site de Franceinfo, la plate-forme numérique de France Télévisions.

     

    Cécile DEHESDIN

    Ex-rédactrice en chef de Buzzfeed, Cécile Dehesdin a auparavant travaillé à Slate et L’Express.

     

    Mathieu DEHLINGER

    Mathieu Dehlinger est chef des informations à franceinfo.fr. Diplômé de l’Ecole de journalisme de Sciences Po en 2012, il a notamment travaillé au sein de la rédaction nationale de France 3 et de la rédaction numérique de RTL.

      

    Gil DELANNOI

    Gil Delannoi, docteur d'Etat en 1982, est chercheur au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po, depuis 1982. Directeur de recherche FNSP, il est responsable du pôle "Pensée politique, histoire des idées" au CEVIPOF. Il enseigne dans le master Histoire et Théorie du politique de Sciences Po. Il est membre du comité scientifique "Sciences et citoyens" du CNRS, de la commission "Philosophie" du Centre national du livre (2005-2007), de la Commission des chercheurs de la FNSP, des comités de rédaction des revues Esprit, Commentaire, Zénon et collabore à de nombreuses revues. 


    Pierre-Edouard DELDIQUE

    Pierre-Edouard Deldique est journaliste à RFI. Il a présenté la tranche d’information du matin, puis effectué des reportages. Après un passage au service international de la radio, il a créé le magazine “Une semaine d’actualité” (le samedi à 9h10) et présente le magazine “Idées” (un entretien long avec un penseur chaque dimanche à 17h10). Il est l’auteur de plusieurs livres sur l’ONU notamment.  Il a aussi écrit “Les Plaisirs du journalisme” avec Claude Angeli, ancien rédacteur en chef du Canard enchaîné (éd. Fayard, 2017).

     

    Bruno DENAES

    Diplômé de l’ESJ Lille, après des études en Sciences Economiques, Bruno Denaes était médiateur des antennes de Radio France (2015-2018). Il avait rejoint l’équipe de franceinfo peu après sa création pour prendre en charge la rédaction en chef de lamatinale.
    En 1980, il participe à la création de la première radio régionale de Radio France, Fréquence Nord France Bleu Nord), à Lille.
    Il a imaginé le projet « Agence franceinfo » (centralisation et certification de l’information), l’« Atelier radio France Info » (éducation aux médias), puis le module Gestion et fonctionnement d’une édaction de « Campus Management Radio France ». En 2017, il a créé la Commission Médiation des Médias Francophones Publiques (MFP).
    Par ailleurs, Bruno Denaes est un intervenant régulier de Sciences Po-Journalisme, l’IJBA, l’EJT et de ’ESJ-International. Depuis 2001, il assure des formations dans les différentes stations d’Outremer 1 ère . Il a également monté des formations ou réaliser des audits pour Radio Roumanie, la Radio Suisse Romande et la Radio Algérienne. Depuis 2015, il participe au développement de la radio de la MINUSMA, au Mali.

     

    Yann DEREUDDRE

    Yann Dereuddre est titulaire d’un BTS audiovisuel spécialisé en techniques de l'image et du son, il a travaillé dans une chaîne de télévision locale et comme cameraman sur des films avant de rejoindre Sciences Po en 2010 puis l'Ecole de journalisme de Sciences Po en 2012.

     

    Bertrand DEVEAUD

    Bertrand Deveaud est rédacteur en chef à M6. Après une licence en droit et une maitrise en sciences politiques (Paris X), il a été journaliste au Figaro,collaboré au Monde, à l’Express, au Nouvel Observateur. Après avoir réalisé plusieurs reportages et documentaires pour TF1et France Télévisions, il a rejoint le groupe M6 en 2006 et est aujourd’hui rédacteur en chef des magazines«Enquête Exclusive » (M6), « Enquête d’Action » et « Etat de choc » (W9). 

     

    Thomas DODUIK

    Thomas Doduik est directeur des activités digitales média de Lagardère active.

     

    Violaine DOMON 

    Violaine Domon est cheffe des informations à franceinfo.fr. Diplômée de l'Ecole de journalisme de Sciences Po en 2007, elle a travaillé notamment au lancement du Post.fr (2007-2011), puis pour le site de La République des Pyrénées (2011-2013) et à la rédaction de BFMTV.com.

     

    Laurent DREZNER

    Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris ainsi que du Centre de Formation des Journalistes, Laurent Drezner est embauché par TF1 en tant que reporter en 1992. Lorsque LCI est créée en 1994, il intègre la rédaction de la chaine d'information en continu comme chef d'édition. En 1998, il devient rédacteur en chef adjoint. En 2006, il crée l'émission LCI est @ vous, dont il prend la rédaction en chef. En 2008, il est nommé Directeur adjoint de la rédaction, puis Directeur de la rédaction en 2010. Il quitte LCI en 2013 pour prendre les rênes de C à Vous sur France 5. En septembre 2014, il retourne à l'info en continu en intégrant BFM TV, où il est nommé secrétaire général de la rédaction.

     

    Margaux DUGUET

    Diplômée de l’Ecole de journalisme de Sciences Po en 2015, Margaux Duguet est journaliste pour le site de franceinfo après avoir travaillé pour Europe 1 et Radio Classique. 

     

    Aurélien DUMENY

    Aurélien Dumény a intégré Sciences Po en 2004 après un BTS audiovisuel spécialisé en son. Dès 2005 il intervient à l’École de journalisme de Sciences Po dans le cadre de formations techniques. Depuis 2012 il en est le responsable audiovisuel.

     

    Matthieu DUPONT

    Diplômé du CFJ en 1988 section JRI, il a intégré la rédaction de TF1 en 1992 au service images et reportages couvrant la plupart des terrains de News (Irak, Rwanda, Afghanistan Tsunami..)  Depuis plus de 20 ans, il pratique la polyvalence JRI-Rédacteur en proposant des sujets et en les tournant pour les JT d’Info.

    Nommé grand reporter, Matthieu Dupont réalise plusieurs documentaires autour de l’ Equipe de France de Rugby et des magazines longs-formats pour Reportage et le Droit de savoir.Rédacteur en chef adjoint, il s’occupe aujourd’hui de fabriquer des reportages magazines entre 3 et 12 minutes pour les JT de TF1. Depuis 3 ans, il a ajouté la tri-qualification avec le montage qui lui permet de réaliser des reportages en équipe à deux en maîtrisant l’ensemble de la chaîne de fabrication.

     

    Jean-Baptiste DURAND

    Jean-Baptiste Durand a fait ses premiers pas en radio avant d'entrer en école de journalisme, dans une radio associative locale en Bourgogne, puis en tant que pigiste à France Bleu Bourgogne. Depuis, il n'a plus jamais quitté ce média. Il est diplômé du CUEJ, l'Ecole de journalisme de Strasbourg. Il est également lauréat de la bourse RTL Jean-Baptiste Dumas 2011, ce qui lui a permis d'obtenir un an de CDD à RTL. Il est maintenant reporter à RMC où il fait partie du service politique, en charge de la droite française.

     

    Loïc DUSSEAU

    Avocat au Barreau de Paris depuis 1991, il exerce principalement en contentieux et pénal des affaires, ainsi qu’en droit de la presse. Il a présidé l ’Union des jeunes avocats de Paris (2003-04) et la Fédération nationale des Unions de jeunes avocats (2006-07) avant d’être élu membre du Conseil de l’Ordre de Paris (2007-09), puis du Conseil national des barreaux (2009-14)dont il a présidé la commission des Textes (2012-14), autant de mandats syndicaux ou professionnels qui l’ont conduit à participer aux réflexions sur l’évolution du monde du Droit et à en bien connaître les protagonistes. En 2014et 2015, il fut également conseiller spécial du Bâtonnier de Paris,Pierre-Olivier SUR. Il enseigne à l’Ecole de journalisme de Sciences Po depuis2007.

     

    Emmanuel DUTEIL 

    Emmanuel Duteil est rédacteur en chef France (politique, économie et social) à Europe 1 depuis 2014 après avoir été directeur adjoint de la rédaction de BFM Business. Journaliste, présentateur puis rédacteur en chef de BFM Radio, il a participé au lancement de BFM Business comme correspondant à New York, premier média radio/TV spécialiste de l'économie. Il a lancé depuis New York plusieurs émissions dont le grand journal de New York. Il anime l'interview éco chaque soir à 22h20 sur Europe 1.

     

    Sarah ELZAS

    Sarah Elzas travaille depuis 2006 en tant que reporter, productrice et présentatrice pour le service linguistique anglophone de Radio France International à Paris. Journaliste franco-américaine, elle aime expliquer la France aux publics non francophones. Sarah a réalisé des reportages partout en France, et à travers l’Europe et l’Afrique, et a également produit de nombreux articles pour RFI et des chaines de radio américaines. En plus de son travail de reporter, elle est également éditrice audio en freelance pour des programmes radios et des podcasts.

     

    Nicolas ENAULT

    Nicolas Enault est responsable du développement éditorial de la plateforme franceinfo.fr. Il a précédemment été journaliste multimédia au Monde.fr, où il a notamment été en charge du community management.

     

    François ERNENWEIN

    François Ernenwein est rédacteur en chef à La Croix. Il est aussi membre du comité de rédaction de la  revue Etudes et membre du conseil d'orientation et de perfectionnement du Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information (CLEMI) au ministère de l'Education nationale.

     

    Gaëlle FAURE  

    Gaëlle Faure est journaliste aux Observateurs, le projet de journalisme participatif de France 24. Elle vérifie des images amateur et les témoignages venus des quatre coins du monde, afin de les partager sur le site internet et les émissions télévisées des Observateurs. Elle a développé une expertise en matière de collecte d'informations sur les réseaux sociaux, de vérification d'images et d'analyse d'intox virales. Gaëlle Faure a également collaboré à News Deeply, au Time Magazine, au Los Angeles Times et l'Associated Press. Elle est diplômée du Master en journalisme de l'UC Berkeley. 

     

    Guillemette FAURE

    Guillemette Faure est devenue journaliste en pigeant depuis New York, notamment pour Le Figaro et RTL. Anciennement rédactrice en chef adjointe de Rue89 et journaliste aux Inrockuptibles, elle a choisi (oui) de redevenir pigiste en 2012. Elle est aujourd’hui chroniqueuse pour M le magazine du Monde, auteure de bandes dessinées, livres et documentaires.

      

    Olivier FAYE

    Olivier Faye est journaliste au service politique du Monde. Il est chargé du suivi du parti Les Républicains après avoir couvert pendant plusieurs années le Front national et la campagne présidentielle 2017 de Marine Le Pen. Il a précédemment travaillé à la Croix et au Journal du dimanche. 

     

    Benoist FECHNER

    Benoist Fechner est chef des informations à L’Express depuis 2015. Précédemment, journaliste en charge de la macroéconomie à L’Express, il a auparavant travaillé à France Télévisions, L’Expansion, L’Est Républicain.

     

    Aurélien FERENCZI

    Aurélien Ferenczi est rédacteur en chef adjoint à Télérama.

     

    Jean-François FOGEL

    Jean-François Fogel est journaliste et consultant. Il est licencié en sciences économiques,diplômé de Sciences Po et du Centre de formation des journalistes. Après avoir débuté à l’AFP, il a travaillé pour de nombreuses publications dont Libération et Le Point. Il a été, de 1994 à 2002, conseiller auprès de la direction du quotidien Le Monde et a participé à la définition et la mise en œuvre de la stratégie de sa filiale numérique, Lemonde.fr. Il a participé à l'aventure Le Post, a œuvré à la refonte numérique de Sud Ouest, et à la création de France TV Info. Il est l’auteur, entre autres, de «Morand-Express» et de «Fin de siècle à la Havane» (éd. Le Seuil). Il est co-auteur avec Bruno Patino des livres «Une Presse sans Gutenberg» (éd. Grasset, 2005) et «La Condition numérique» (éd. Grasset, 2013). Il est enfin l'un des enseignants à la Fondation pour un nouveau journalisme en Amérique Latine, une fondation créée par Gabriel Garcia Marquez.   

     

    Martial FOUCAULT

    Martial Foucault est professeur de science politique et directeur du CEVIPOF (laboratoire CNRS) à Sciences Po. Spécialiste de comportement politique, il a précédemment occupé les fonctions de professeur agrégé au département de science politique de l'Université de Montréal, directeur du Centre d'Excellence sur l'Union européenne (McGill University et UdM) et chercheur post-doctoral à l'Institut Universitaire Européen de Florence. Entre 2015 et 2017, il a dirigé l'enquête électorale française. Il a récemment publié aux Presses de Sciences Po (Villes de gauche, villes de droite).
     

    Catherine FOURNIER

    Catherine Fournier est journaliste à franceinfo.fr depuis cinq ans, plus particulièrement en charge des questions de police et de justice. Elle a participé au lancement de la plateforme d’informations de France Télévisions en 2011. Auparavant, elle avait déjà fait partie de l’équipe de lancement d’un site, celui de 20 Minutes, en 2007. Elle y a dirigé le service infos généralistes pendant trois ans. A la sortie de l’école de journalisme de Strasbourg, elle a travaillé en édition à Libération.

      

    Zachary FOX  

    Zachary Fox a grandi à New York, obtenu son diplôme de sciences politiques avec mention à l'université Lehigh, puis a étudié la pratique sociale du documentaire à la New School. Il a été rédacteur pour Cheap Seats, une série humoristique de la chaîne américaine ESPN, puis a produit plusieurs épisodes de la série de documentaires MSG Profiles, récompensée par deux NY Emmy Awards. Il a également produit et filmé Into the Light, a travaillé pour NBC dans le cadre des quatre derniers Jeux olympiques, et il termine actuellement un documentaire long-métrage intitulé Letters from the Row, retraçant les relations épistolaires qui lient deux citoyennes françaises à deux condamnés à mort au Texas.

     

    Adeline FRANCOIS

    Adeline François présente Première Edition 6h-8h30 sur BFMTV après avoir travaillé à RTL et Eurosport.


    Nicolas GEAY 

    Diplômé de l'IEP de Grenoble et du CUEJ de Strasbourg , Nicolas Geay a intégré le service des sports de France 2 en 2004. Grand Reporter, spécialisé en cyclisme, il suit et commente le Tour de France depuis 2006. Il a également réalisé des enquêtes pour Stade 2 sur le dopage, le système Armstrong, les maladies neurologiques des rugbymen sud-africains champions du monde en 1995 ou également une grande enquête sur la FIFA et le système Blatter.

      

    Alain GENESTAR

    Alain Génestar est diplômé de Sciences Po et titulaire d’une maîtrise et d’un DESS de droit public. Il a commencé sa carrière à Ouest France (1972-1974), puis il a travaillé pour Le Monde (1974-1976) et pour Les Échos, en tant que directeur de la publicité. Il est ensuite nommé rédacteur en chef de L'Écho républicain (1978-1986). Il devient directeur de rédaction au Journal du Dimanche en 1987 où il reste jusqu’en 1999 et rejoint Paris Match comme directeur de la rédaction (1999-2006). Depuis 2008, il est directeur de publication de Polka Magazine, un magazine de photojournalisme.

     

    Antoine GENTON

    Antoine Genton, journaliste depuis 2001, a travaillé pour France Inter, France Info, RFI et Europe 1 où il a présenté des matinales, des journaux et réalisé des reportages. Il a également collaboré à iTélé, entre 2012 et 2016. Il travaille aujourd’hui pour France 5 (C l’hebdo, C à vous) et YouBLive, société de production qu’il a contribué à créer.

     

    Marie GIFFARD 

    Marie Giffard, 32 ans, est entrée à l'AFP par la Bourse écoles en 2011. Passée par le service société (rubrique médias), la rédaction web et mobiles, la cellule réseaux sociaux puis par un bureau de banlieue (Informations générales), elle est sur le pool reportage des Informations Générales depuis fin 2014. Elle est diplômée de l'IEP d'Aix-en-Provence et de l'ESJ.

     

    Adrien GINDRE

    Diplômé de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, Adrien Gindre est rédacteur en chef du service politique du groupe TF1 (TF1/LCI) depuis 2018. Il a été précédemment le chef du pôle France de LCI (Politique + Economie + Police-Justice). Devenu éditorialiste, il a été grand reporter au service politique et reporter aux informations générales de BFMTV.
     
    Matthieu GOAR 
    Matthieu Goar est Chef adjoint du service politique du Monde. Il a suivi la campagne de François Fillon pour l'élection présidentielle de 2017 dont il a tiré un livre, "François Fillon, les coulisses d'une défaite", coécrit avec Alexandre Lemarié (éd. L'Archipel).

     

    Yaël GOOSZ

    Yaël Goosz est chef du service politique de France Inter. Diplômé de l'ESJ Lille,  il a été  grand reporter pour le service politique de RTL (2011-2015), et pour Europe 1 (2006-2011). Il présente chaque vendredi à 7h20 "La semaine politique de Yaël Goosz" sur France Inter. Il est également co-auteur, avec Jérôme Chapuis, du roman "Les étés meurtriers" sur la vie des femmes et hommes politiques français (Plon).

     

    Sruthi GOTTIPATI  

    Sruthi Gottipati est rédactrice en chef de Brut India après l'avoir été à Worldcrunch. Titulaire d'un Master de journalisme de l'Université de Columbia à New York, elle a travaillé comme reporter sur trois continents. D'abord journaliste au sein du quotidien "Democrat & Chronicle" aux Etats Unis avant de rejoindre le bureau du "New York Times" en Inde en tant que reporter, puis l'agence de presse Thomson Reuters en qualité de journaliste politique. En France, elle a également travaillé pour différents média français et internationaux, notamment France 24.

     

    Laurent GOUMARRE

    Producteur radio du Nouveau Rendez-vous de France Inter, magazine culturel quotidien, Laurent Goumarre a animé la quotidienne culture de France 5, Entrée libre. Collaborateur du magazine, Artpress, membre du comité éditorial de la revue de psychanalyse La cause du désir, il a aussi dirigé les pages culture du magazine Têtu, et a été à la rédactionen chef de la revue de mode Antidote.    

     

    Jules GRANDIN

    Après avoir passé cinq ans à développer la cartographie au sein du service infographie du Monde, et de nombreuses réalisations et collaborations en freelance, Jules Grandin dirige aujourd’hui le service infographie des Echos.

      

    Pierre GROSSER

    Pierre Grosser est agrégé et docteur en histoire. Il enseigne Espace mondial à Sciences Po depuis 1989 et est enseignant permanent depuis 1996. Il est spécialiste de l’histoire des relations internationales au XXe siècle, notamment en Asie, et des interprétations du monde post-guerre froide. De 2001 à 2009 il a été en charge de l’Institut diplomatique du ministère des affaires étrangères. Ses derniers ouvrages sont : “1989, l’année où le monde a basculé” (éd. Perrin, 2009), qui a reçu le Prix des Ambassadeurs en 2010, et “Traiter avec le diable? Les vrais enjeux de la diplomatie au XXIe siècle” (éd. Odile Jacob, 2013), qui a obtenu le Prix de la Revue des Deux Mondes en 2014, et “L’Histoire du monde se fait en Asie. Une autre vision du XXe siècle” (éd. Odile Jacob, 2017).

     

    Antoine GUELAUD

    Antoine Guélaud est directeur des opérations spéciales à TF1. Il est titulaire d'une licence en droit, diplômé de l'IEP d'Aix-en-Provence et de l'ESJ Lille. Il est entré à TF1 en 1991, en qualité de reporter au service des informations générales, puis il devient grand reporter au service étranger, avant de prendre la direction du service société pendant dix ans, pour finalement devenir, en 2010, le directeur de la rédaction.  

     

    Thierry GUERRIER

    Journaliste de télévision et de radio, Thierry Guerrier débute sa carrière en 1981 sur France Inter, avant de rejoindre la télévision (France 5, M6, LCI...). Remplaçant souvent des présentateurs comme Yves Calvi à la tête de C dans l'air ou Patrick Cohen dans C à vous, il a été également chef du service politique à Europe 1.  

     

    Julien GUILLOT 

    Julien Guillot est data-journaliste et éditeur infographique. Après avoir travaillé dans la presse high-tech et enagence d’infographie pour de nombreux supports (presse papier, sites web,télévision), il crée BiG qui assure les infographies du journal Libération.

     

    Sébastien GUYOT 

    Sébastien Guyot est reporter et présente Le coup de coeur culturel dans la matinale week-end d'Europe 1. Après plusieurs années passées à OUI FM en tant que journaliste et rédacteur en chef, il pige pour différents médias (Europe 1, RFI, France 3, Eurosport ...). En 2011, il devient rédacteur en chef adjoint d'Upside Télévision puis rédacteur en chef chez Tony Comiti en 2013. Depuis 2014, il occupe différentes fonctions sur Europe 1 (présentateur, reporter et joker "anchorman" de la matinale week-end).   

     

    Julien HABABOU 

    Diplômé de l’IFP (DESS de Journalisme) en 2003, Julien Hababou a depuis touché aux nombreuses facettes du journalisme télévisé : JRI, rédacteur, duplexeur, “monteur”. D’abord à L’Equipe TV (2004-2010 et notamment auprès de l’équipe de France de football) puis à M6 sur les JTs de 12.45/19.45 comme reporter généraliste.

     

    Margot HADDAD

    Margot Haddad est réalisatrice de reportages et journaliste de terrain pour des médias français, américains et anglais. Elle a récemment réalisé des reportages pour CNN US et CNN International. Elle a travaillé avec des journalistes de renom à CNN, comme Clarissa Ward où encore Nima Elbagir. Elle a récemment produit "ISIS : Behind The Mask", un documentaire nominé à de nombreux prix avec  Clarissa Ward, correspondante senior de CNN. Elle a aussi produit des documentaires pour Sky News et BBC Panorama. Son premier job était à iTélé, une chaîne de télévision française aujourd’hui devenue CNews.  Elle a travaillé comme News assistant et reporter pendant plusieurs années avant de s’installer à Washington D.C et de devenir réalisatrice à la Maison Blanche pour l’envoyée spéciale Laurence Haim. Elle a ensuite été  rédactrice en chef à CNN International à Atlanta avant de s’installer à CNN London, devenant réalisatrice de reportages pour des breaking news comme le crash d’EgyptAir, le dernier tremblement de terre en Italie où encore les attaques terroristes de Paris et Bruxelles. Elle se spécialise dans les affaires terroristes. Margot Haddad est diplômée de l’Ecole de journalisme de l’Université de Columbia à New York.

     

    Jurgen HECKER

    Jurgen Hecker est journaliste à l'Agence France Presse (AFP), où il estactuellement “Senior Economics Editor”. Auparavant, il couvrait l’actualitéfrançaise pour l'étranger à l'AFPTV, le service TV de l'AFP, après avoir étécorrespondant culture européenne pour l'AFPTV, directeur pour la régionnordique pour l'AFP à Stockholm, et chef d'AFP Finance. Avant de rejoindrel'AFP, il était journaliste à la BBC et chez Reuters à Londres, chef de bureauà Paris pour AFX News, et en poste à Berlin et en Bolivie. Il est diplomé MSc(Econ) de la London School of Economics.

     

    Douglas HERBERT 

    Originaire de New York, Douglas Herbert a commencé sa carrière de journaliste il y a plus de vingt ans, en rédigeant la rubrique vin d’un guide de voyage économique populaire en France. Par la suite, il travaille dans le bureau Moscovite du New York Times, couvrant la Russie aux lendemains de l'effondrement de l’union Soviétique. Durant les années suivantes, Mr. Herbert a rejoint CNN et CNN International, d’abord au bureau financier à New York, puis à Londres, écrivant sur l’Union Européenne et son expansion. Aujourd’hui, Herbert Douglas est le spécialiste des affaires internationales à France 24, une chaîne d’information qu’il aida à lancer en 2006. Récemment, il a couvert le conflit Ukrainien, les sommets du G7, et les élections US, des primaires à l’investiture. Étant un russophile avide, Mr. Herbert est diplômé d’un master en études Russes à la Harvard University. Cela fait à présent 4 ans que Douglas Herbert enseigne le workshop - How to search and check facts - à l’école de journalisme de Sciences Po.

     

    Thomas HOFNUNG 

    Thomas Hofnung est chef de rubrique sur le site The Conversation, ancien reporter et chef du service étranger de Libération (2001-2015), spécialiste des questions africaines et de défense-renseignement. Prix de la meilleure enquête de l'année 2011 (grands prix des quotidiens nationaux) sur l'affaire des biens mal acquis, il est chargé d'enseignement sur les conflits en Afrique à l'Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS). Il est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages, dont La Crise en Côte d'Ivoire (éd. La Découverte, 2005, réédité en 2011), L'Affaire des biens mal acquis (éd. La Découverte, 2011). A paraître (septembre 2018): Nos chers espions en Afrique (éd. Fayard, co-écrit avec Antoine Glaser). 

     

    Gerald HOLUBOWICZ

    Journaliste, concepteur de contenus numériques et de narrations interactives, Gerald Holubowicz travaille actuellement à Racontr.com en tant que responsable des contenus. Il est rédacteur en chef chez Journalism.design, une nouvelle publication consacrée au journalisme digital, aux narrations interactives et à l'évolution de l'écosystème de l'information. Pendant quatre ans, il a été président de Storycode Paris (un groupe consacré à la narration digitale et à la transformation digitale des sociétés) qu'il a cofondé en 2012, après plus de douze ans passés à travailler en tant que photo-journaliste en France et aux Etats Unis, pour de prestigieuses agences photographiques.

     

    Thomas HUCHON 

    Thomas Huchon est journaliste et réalisateur. Formé au CFPJ, il est d'abord journaliste de presse écrite avant de basculer dans la réalisation de documentaires avec Allende, c'est une idée que l'on assassine (Upside 2013). Membre de l'équipe fondatrice du média en ligne Spicee, il dirige la rubrique ConspiHunter, qui traque les fake news et les théories du complot sur le Web. Il est aussi réalisateur de Unfair Game, Comment Trump a manipulé l'Amérique (Spicee 2017). Depuis janvier 2016, il forme les plus jeunes à avoir de l'esprit critique dans les classes, et intervient dans de nombreuses conférences (TedX, Satev, Assises du vivre ensemble, Assises du journalisme, etc.).

     

    Vincent HUGEUX

    Vincent Hugeux est grand reporter à L'Express depuis 1990, spécialiste de l'Afrique et du Moyen-Orient. Il a couvert de nombreux conflits armés, crises politiques et humanitaires, dont Mali, Niger, Côte d'Ivoire, Soudan, Somalie, RDC, Afrique du Sud, Zimbabwe. Prix Bayeux des correspondants de guerre en 2005, pour un reportage sur les enfants-soldats de l'Armée de résistance du Seigneur (Ouganda), il enseigne à l'Ecole de Journalisme de Sciences Po, à Sciences Po Lille et à l'Ecole supérieure de Journalisme de Lille. Il est l'auteur ou le co-auteur d'une dizaine d'ouvrages, dont Les Sorciers Blancs (éd. Fayard, 2007), L'Afrique en face (éd. Armand-Colin, 2012), Afrique, le mirage démocratique (CNRS Editions, 2012), Reines d'Afrique (éd. Perrin, 2014) et Kadhafi (éd. Perrin, 2017). 

     

    Bastien HUGUES

    Journaliste à France Télévisions depuis 2011, après avoir débuté au Figaro.fr en 2008, Bastien Hugues estactuellement chef des informations du site Francetv info. Il a également été chroniqueur dans l'émission "CPolitique" sur France 5. Il est diplômé de l'IUT de journalisme de Lannion.

     

    Peter HUMI

    Peter Humi a plus de 4 décennies d'expérience en tant que journaliste. Sa première rencontre avec ce métier remonte à ses 14 ans, en 1972 où il était assistant au bureau de l'UPI, situé à Londres. Après le baccalauréat, on lui a offert un poste de stagiaire reporter à ITN. En 1982, la chaîne CNN news network, qui s'étendait sur le marché européen, l'a engagé en qualité de producteur et reporter à Rome. Pendant 23 ans, Humi a été producteur, reporter, il a couvert les évènements de la planète et a interviewé les plus grands leaders.De la guerre du Liban, à la chute du communisme, de la guerre du Golfe en 1999, au terrorisme international, CNN a souvent été le leader dans le traitement de ces évènements. Humi a écrit, produit et organisé les programmes les plus mémorables et importants de CNN. 

     

    Annie HYLTON

    Annie Hylton est une rédactrice de magazines et journaliste d'investigation canadienne. Elle écrit sur les questions de genre, les droits humains, les migrations et les affaires internationales. Annie a vécu et travaillé partout dans le monde, et elle a une formation en droit humanitaire international et droits humains. Diplômée de l'école de journalisme de Columbia, où elle a exercé le journalisme d'investigation, elle y a également occupé les fonctions de professeur associée pour les questions de genre et de migrations. Elle a aussi reçu son Bachelor of Commerce et un Joint Degree au Canada (à l'Université de McGill et à l'université du Saskatchewan) et son LLM à Genève (à l'Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève). Elle écrit pour un grand nombre de publications américaines et canadiennes.

     

    Sigor IBANEZ

    Sigor Ibanez, diplômé du CUEJ de Strasbourg, a dix ans d’expérience dans le journalisme télévisuel. D’abord à TF1, il a réalisé des reportages pour les JT de 13h et de 20h, puis a travaillé pour LCP, puis à Médias Le Mag, l’émission de décryptage des médias sur France 5, avant de rejoindre l’agence Capa. Désormais, il réalise, au sein de l’agence de presse Upside TV, des documentaires pour l’émission Enquête exclusive sur M6.

     

    Alexandre IFI

    Alexandre Ifi est rédacteur en chef de l’émission « 28 minutes » diffusée sur Arte. De septembre 2014 à octobre 2016, il a occupé le poste de directeur-adjoint de la rédaction d’iTélé dont il a piloté l’antenne pendant plusieurs éditions spéciales (attentats du 13 novembre et de Bruxelles, Brexit, remaniement du gouvernement français, finale de l’Euro 2016...). Au sein de cette chaîne d’information, il a également occupé les postes de reporter, de présentateur et de rédacteur en chef.

     

    Lucien JAUME

    Normalien (Saint-Cloud), agrégé de philosophie, docteur d'Etat en science politique (IEP de Paris, 1987), Lucien Jaume est directeur de recherche émérite CNRS (émérite) au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po. Il enseigne à l'Ecole de journalisme de Sciences Po et à l'Institut Catholique de Paris (ICP), ainsi qu'en Italie et en Chine. Membre de diverses revues en Europe, expert pour plusieurs revues dont l'American Political Science Review, il a exercé plusieurs mandats au bureau de l'Association française de droit constitutionnel (AFDC). Il a publié ou dirigé douze livres: sur Hobbes, le jacobinisme, les droits de l'homme, le libéralisme dans la culture politique française ou dans l'histoire de la philosophie. Il a reçu le prix Guizot de l'Académie française pour Tocqueville: les sources aristocratiques de la liberté (2008) et il vient de publier Le Religieux et le politique dans la Révolution française (2015). 
     
    Marine JEANNIN
    Marine Jeannin est Journaliste matinalière Web/Twitter chez RFI. Elle a auparavant travaillé à BMTV. 
     
    Bruno JEUDY

    Rédacteur en chef du service politique et économie de Paris Match, Bruno Jeudy a été auparavant rédacteur en chef au service politique du Journal du Dimanche et travaillé au Figaro (2005/2010), au Parisien (1990/2005) et à Ouest-France (1988/1989). Il est aussi chroniqueur à la télévision (C dans l’air) et éditorialiste politique à BFMTV. Il est l’auteur de cinq livres, dont «Le Coup Monté» (avec Carole Barjon), récompensé par le Prix Edgar Faure.

     
    Françoise JOLY
    Françoise Joly est rédactrice en chef et présentatrice du magazine politique "Internationales" sur TV5Monde. 
    Titulaire d’une Licence en Sciences Economiques, diplômée de l’IEP de Grenoble et titulaire d’une Maîtrise du CUEJ de Strasbourg, Françoise Joly débute sa carrière à Radio France puis la poursuit à France 2 en tant que reporter au service économie et social, puis grand reporter en politique étrangère. Elle se voit confier la direction du service politique étrangère de France 2 en 1994.
    En 2000, elle est nommée à la direction et à la présentation du magazine de grands reportages «Envoyé Spécial». 
    En septembre 2017, Françoise Joly rejoint TV5MONDE. 
     

    Stéphane JOURDAIN

    Stéphane Jourdain a été responsable du site BuzzFeed News. Il a été auparavant reporter à l’Agence France Presse pendant onze ans dont trois ans à Washington. Il a écrit plusieurs livres dont “Génération Chirac, génération volée” ou “French Touch, histoire d’une épopée électro”. Il est diplômé de Sciences Po et du CFJ.

     

    Françoise KADRI 

    Françoise Kadri est chef du reportage économique àl’AFP. Elle a effectué la plus grande partie de sa carrière à l’étranger (21ans sur plus de 25 ans) en tant que correspondante à Bonn (Allemagne), Milan(éco et nord de l’Italie), Tokyo (éco et infos génés), Montevideo (Amériquelatine), Rome (cheffe de la rédaction, en charge aussi du Vatican et de Malte).Elle est diplômée du CFJ et titulaire d’une licence en sciences économiques.Elle a démarré dans le journalisme par une expérience de deux ans, en parallèleà ses études, dans la presse régionale (Ouest France au Mans, et La NouvelleRépublique du Centre-Ouest à Tours). Elle a aussi travaillé pendant six moispour l’agence Reuters à Paris.

     
    Mira KAMDAR
    Mira Kamdar est membre du bureau éditorial du New York Times basé à Paris, où elle écrit sur des sujets relatifs aux affaires internationales. Elle est l'auteur de 2 livres :"Motiba's Tatoos", qui a gagné le Washington Book Award et a figuré parmi la sélection découverte de nouveaux auteurs de Barnes & Noble ; et "Planet India : l'ascension turbulente d'un géant démocratique", qui a été traduit et publié dans une douzaine de maisons d'éditions à travers le monde, notamment aux Actes Sud pour la France. A la écrit une grande variété de publications, en particulier au Washington Post, à Foreign Affairs, Foreign Policy, Slate, The Atlantic, Le Monde Diplomatique et Caravan Magazine (Inde). Elle a également écrit "Le mot de l'Inde", une rubrique du Courrier International entre 2009 et 2014.
     

    Alan KATZ

    Alan Katz est le chef de service à  Bloomberg pour le European financial crime andenforcement. Il travaille à Bloomberg depuis 2002, où il couvrait initialementl’industrie de l’automobile Européenne avant de rejoindre le service enquête en2007.

    Il se concentre sur les crimes financiers depuis 2013.Diplômé de l’University of Virginia, Alan a commencé sa carrière en tantqu’analyste au US Department of Energy.

    Il a travaillé précédemment chez AP-Dow Jones News Service,au Herald Tribune et Tornado Insider, un magazine technologique mensuel basé àAmsterdam. A 46 ans, Alain a gagné plusieurs récompensesjournalistiques, y compris le George Polk Award pour un reportaged’investigation, ainsi que le Overseas Press Club Award.

     

    Olivier LAFFARGUE

    Olivier Laffargue est journaliste éditeur au Monde.fr au sein du pôle Snapchat Discover.

      

    Emmanuel LAURENTIN

    Emmanuel Laurentin est titulaire d'une maîtrise d'histoire médiévale. Diplômé de l'ESJ Lille, il entre à Radio France en 1986. Il réaliste des reportages culturels pour l'émission Culture Matin, puis occupe le poste de la revue de presse pendant six ans. Depuis 1996, il est producteur d'émissions d'histoire sur France Culture. La Fabrique de l'Histoire qu'il a créée en 1999 est devenue quotidienne en 2004. Il est par ailleurs l'auteur ou le co-auteur de plusieurs livres (50 ans de France Culture; La France et ses paysans ...) et membre du comité éditorial du mensuel "L'Histoire" et de la revue "Esprit".

     

    Julien LE BOT 

    Journaliste et réalisateur de - Tous les Internets, coproduction ARTE/Premières lignes -, pensée 100% pour une lecture mobile et réseaux sociaux, ex-producteur de l'Atelier des médias de RFi de septembre 2016 à février 2017, Julien Le Bot s'est beaucoup intéressé au monde arabe en général depuis 2009. Il a également animé des hackathons en Afrique, piloté un programme d'innovation dans les médias en ligne pour CFi (#4M Mashreq), co-dirigé un projet de long-format en Tunisie avec Inkyfada. Il a aussi travaillé dans des rédactions web comme France 24 (2007-2008).   

    Gérard LECLERC

    Gérard Leclerc est éditorialiste et intervieweur sur CNews. 

    Journaliste depuis 1976, il a travaillé à la radio (reportage, économie et présentation de journaux sur Europe 1, RMC et aujourd'hui Radio Classique) et à la télévision : 24 ans à France 2 et France 3 (chef de service, rédacteur en chef, éditorialiste politique et économie, envoyé spécial, présentation de journaux, animation d'émissions politiques, directeur adjoint de la rédaction). Il aussi l'auteur de documentaires sur France 5 ("En 2 mots"), de six livres politiques et a été président de LCP (2009-2015).

     

    Guillaume LEDIT

    Après avoir cofondé le média en ligne Owni en 2009 et dirigé sarédaction, Guillaume Ledit devient responsable du site web du Mouv’ à RadioFrance. Il rejoint L’Express.fr début 2015, où il officie aujourd’hui en tantque chef des infos.

     

    Delphine LEGOUTÉ

    Delphine Legouté est directrice de la transition numérique et rédactrice en chef du site de Marianne. Elle a précédemment été journaliste politique au Lab d’Europe, site politique édité par Europe 1. Elle est diplômée du CFJ (2012) et de Sciences-Po Bordeaux.

     

    Salomé LEGRAND

    Diplômée de l’Ecole de journalisme de Sciences Po en 2010, Salomé Legrand est reporter. Après deux ans au sein de la rédaction de RTL où elle est entrée en contrat d’apprentissage, et quatre ans au sein de celle de France TV Info, elle rejoint le service reportage d’Europe 1 avant de se spécialiser sur les questions policières et judiciaires.

     

    Marie LELONG

    Son Master spécialisé de Communication d’Entreprise à l’ESC Rouen conduit Marie Lelong chez Clarins, à New-York puis à Paris. Elle concrétise parallèlement sa passion du théâtre et de l’écriture au Cours Florent puis sur scène. Au théâtre, elle joue des pièces de Molière et de Jean-Michel Ribes (Les Précieuses Ridicules, Théâtre Sans Animaux) mais aussi de nombreuses créations (Arrête de Pleurer Pénélope, Si je t’attrape je te mort, Comparution Immédiate). Passionnée de voix et de scénarisation elle co-écrit également des séries de sketches pour la télévision et la radio. Son double parcours l’oriente vers la prise de parole en public, à l’Ecole du Barreau de Paris, puis chez les Beauparleurs (www.beauparleur.com) et chez TeamCreactions. Forte de ces expériences, elle se spécialise dans le coaching individuel sur le travail du discours et le développement personnel.

     

    Clémence LEMAISTRE

    Clémence Lemaistre est rédactrice en chef numérique des Echos.

     

    Grégoire LEMARCHAND

    Grégoire Lemarchand est journaliste à l’Agence France-Presse depuis mai 2000 et enseignant à l’Ecole de journalisme de Sciences Po. Après un passage au service de sports, reporter pendant quatre ans puis chef de la rubrique football pendant deux ans, il a travaillé à Rome de 2006 à 2010. De retour à Paris, après quinze mois au service médias, il est depuis janvier 2012 responsable de la cellule réseaux sociaux et adjoint au rédacteur en chef central.


    Charlotte LE MOGNE

    Charlotte Le Mogne est journaliste au sein d'une agence d'infographie de presse. Rédactrice, journaliste de données et éditrice/conceptrice infographiste, Charlotte le Monge travaille pour des médias divers (web, presse écrite, télévision), dans des formats multiples (fixes et interactifs, applications web...).

     

    MathildeLEMOINE

    Mathilde Lemoine, Economiste, enseignante à Sciences Po Paris depuis 1997, GroupChief economist Edmond de Rothschild, Membre du haut Conseil des financesPubliques.

     

    Olivier LENDRESSE

    Olivier Lendresse est directeur numérique adjoint de France Télévisions. Il y était auparavant directeur éditorial adjoint du numérique, et directeur de francetv info. Il a été précédemment responsable du développement éditorial en ligne du Groupe Sud Ouest après avoir été le responsable du développement du Post.fr.
     
    Esther LENEMAN
    Diplômée de l'Ecole de journalisme de Columbia à New York, Esther Leneman travaille comme présentatrice radio et télé depuis 30 ans. Elle a travaillé pour BBC World Service et Europe 1, à Paris et à Londres, couvrant les infos générales en tant que correspondante et envoyée spéciale. Elle travaille désormais comme productrice et présentatrice indépendante. 

     

    Madeleine LEROYER 

    Madeleine Leroyer (diplômée de l'Ecole de journalisme de Sciences Po en 2007) est journaliste freelance et réalisatrice basée en France. De 2008 à 2014, elle a travaillé comme correspondante freelance à Moscou pour RTL, RTS, RFI, Le Figaro, BFM TV et France 24. Elle est co-auteur de "Russie, au cœur du Goulag Moderne" (Envoyé Spécial et LCP, récompensé par le prix spécial du jury au festival Figra en 2014). Elle a également écrit "Une vie de pintade à Moscou" (Calmann-Levy, 2012).

     

    Fanny LESBROS

    Fanny Lesbros a été en charge de la vidéo News à BuzzFeedFrance. Auparavant, elle a été cheffe du service vidéo à libération.fr pendant 4 ans. Par ailleurs, elle a travaillé au service vidéo pendant deux ans à l'Obs. Elle a participé à la création des services vidéos des Inrocks et du Point. Elle enseigne la vidéo à des élèves de ZEP en Seine-Saint-Denis.

     

     

    Melody LOCARD

    Melody Locard travaille au département vidéo de “L’Obs”. Après l’école de journalisme, elle a travaillé pour FranceTélévisions (Wat et TV, en France et aux Etats Unis) et des sociétés de production audiovisuelles.

     

    Grégoire LUCAS

    Grégoire Lucas est associé, membre du comité de direction et Consultant à Image Sept depuis 2004. Diplômé de Sciences Po Paris et de l’ESCP, et titulaire d’un DEA de Finances, Grégoire Lucas a d’abord été assistant parlementaire de François d’Aubert, ancien ministre du Budget et de la Recherche (1997 – 2000). Il a par la suite été directeur de projet dans une agence de conseil en communication internet (2000 – 2002) puis chargé de mission au sein du Service d’information du Gouvernement (2002 – 2004) avec pour principale fonction le pilotage de la communication de crise auprès du Secrétariat Général à la Défense Nationale.

     

    Laurent LUCAS

    Laurent Lucas est le producteur éditorial du média “social first” Brut. Auparavant, il a été journaliste puis rédacteur en chef adjoint du Petit Journal de Yann Barthes de 2005 à 2016.

     

    Marine MACHEFER

    Marine Machefer est rédactrice en chef adjointe à RMC.

     

    Camille MAESTRACCI

    Après son diplôme à l’Ecole de journalisme de Sciences Po, Camille Maestracci a travaillé pour France Bleu et RMC comme reporter. Elle a ensuite été producer pour l'émission d’Hedwige Chevrillon sur BFM Business. Aujourd’hui elle est chef d’édition de “8h30 Aphatie” sur France Info.

     
    Philippe MAIRE
    Philippe Maire est JRI à France Télévisions. 
     
    Isabel MALSANG

    Isabel Malsang est reporter en charge de l'agriculture, de l'Alimentation/Sécurité alimentaire et du Développementinternational, au Reportage économique de l’AFP. Trois fois en poste àl’étranger (Grande-Bretagne, Etats-Unis et Grèce), elle a aussi suivi desrubriques très différentes (transport aérien/aéronautique, éducation et social)et occupé un poste de reporter senior tous sujets pendant deux ans. A Athènes,elle a dirigé le bureau de l’AFP pendant la crise grecque et au début de lacrise des réfugiés.


    Théo MANEVAL

    Théo Maneval est un ancien élève de l'Ecole de Journalisme de Sciences Po. Lauréat de la Bourse Payot et de la Bourse Lauga-Delmas en 2015, il est aujourd'hui reporter à la radio Europe 1.

     

    Emanuele MARZARI

    Emanuele Marzari est diplômé de l’Ecole de journalisme de Sciences Po (promotion 2010). Il a travaillé pour iTélé pendant plusieurs années avant de devenir JRI indépendant pour CAPA, Coyote ou Elephant & Cie. Ses reportages sont diffusés dans Envoyé Spécial, 7 à 8 ou encore Enquête exclusive. Il enseigne à l’Ecole de journalisme de Sciences Po depuis 2014.

     

    Franck MATHEVON

    Franck Mathevon est chef du pôle Monde à la Rédaction internationale de Radio France créée en septembre 2018. Il débute sa carrière au service des sports de France Inter puis présente pendant 4 ans les journaux de la chaîne en matinale. En 2006, il devient grand reporter au service Informations générales. Il rejoint le service étranger de France Inter en 2008. En 2011, il est nommé correspondant de Radio France à Londres. Il revient en France en 2016 au service monde de franceinfo. Il est lauréat du Prix Louise Weiss 2016 du journalisme européen.

     

    Laura MAUCCI

    Diplômée de l’Ecole de journalisme de Sciences Po Paris en 2012 et lauréate de la bourse Dumas, Laura Maucci est rédactrice en chef adjointe de la matinale du week-end de RTL.


    Marie MAWAD

    Marie Mawad est reporter innovation et technologie disruptive pour Bloomberg News en Europe. Elle est journaliste depuis 2007, avec des postes à Reuters et au magazine hebdomadaire Investir, avant de rejoindre Bloomberg en 2012.

    Elle a couvert le marché financier pour Radio Classique et RFI radio, réalisé des television hits sur Bloomberg TV, des interviews sur les conférences et évènements de la startup EY, Euronext, et pour le Ministère de l’Economie et des Finances en France. Elle est diplômée de HEC-Montreal, de la Sorbonne et de Paris-Dauphine et a passé un an à Sciences-Po lors d’un échange avec HEC-Montréal en 2004.

     

    Rachid M'BARKI

    Après des études de droit, Rachid M'Barki a débuté le métier de journaliste à Radio France Toulouse en 1992, avant d’intégrer radio Méditerranée Internationale puis la chaîne de télévision Euronews de 1997 à 2000. S’en suit Bloomberg TV  et en 2005, il a participé au lancement de la chaîne d'information en continu BFM TV. Depuis 2006, il présente les éditions du soir. D’abord les week-ends puis la semaine aux côté de Ruth Elkrief notamment.

     

    Anne MEAUX 

    Anne Méaux est présidente et fondatrice d’Image Sept depuis 1988. Diplômée de Sciences Po Paris et titulaire d’une maîtrise de droit, elle a commencé sa carrière au service de presse du Président Valéry Giscard d’Estaing à l’Elysée. Elle a ensuite été chargée de la communication du groupe parlementaire UDF à l’Assemblée nationale et de celle de l’ancien Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing puis conseillère technique chargée de la communication au Cabinet d’Alain Madelin, ministre de l’Industrie.

     
    Joseph MELIN

    Photojournaliste indépendant spécialisé en reportage et portrait, Joseph Melin étudie l’histoire avant de découvrir la photographie. Ses thèmes de reportages sont variés, souvent décalés. Il s'est ainsi intéressé aux différentes façons de pratiquer le bodybuilding en Israël et Palestine, aux difficultés d’être gay en Croatie, ou encore aux divisions ethniques en Bosnie-Herzégovine. Son travail photographique est publié régulièrement dans la presse française (Le Monde, Le Parisien Magazine, Le JDD...).

     

    François-Xavier MENAGE

    François-Xavier Ménage a travaillé sur la chaine BFM TV, présenté le magazine économique Capital sur M6 de 2014 à 2016. En 2016, il intègre le Groupe TF1, d'abord à la présentation de la matinale de LCI, puis dans la rédaction Grands reporters.

     

    Célia MERIGUET

    Célia Mériguet est directrice numérique du site Franceinfo.

    Rédactrice en chef au Monde.fr, elle a précédemment été rédactrice en chef au Monde,  rédactrice à Arts Magazine, et à l’AFP. Elle a été reporter dans différentes radios (France Info,France Inter, BFM). En 2011, elle rejoint France Télévisions pour y devenir rédactrice en chef de la plate-forme en ligne d'informations en continu.

     

    Sophie MERLE

    Sophie Merle est rédactrice en chef adjointe JT et magazines à M6. Actuellement, en charge du magazine du12H45 et du recrutement. Elle a été réalisatrice durant plusieurs années pour les magazines Zone interdite et 66 minutes, après avoir dirigé des bureaux locaux en région (M6 Tours/M6 Montpellier) où ses équipes réalisaient un «6minutes» local. Elle a aussi été reporter et présentatrice de JT en Guadeloupeà RFO, reporter à Coyote, Radio Tour Eiffel ou encore pigiste en presse écrite pour l’Avant-Scène Théâtre et l’agence de presse Zelig.

     

    Béatrice MERLE D'AUBIGNE

    Béatrice Merle d'Aubigné est analyste financière et économiste. Elle dirige une société de conseil et de formation en finance et enseigne à Sciences Po l'économie, l'analyse financière et les mathématiques financières.

     

    Jean-Pierre MIGNARD

    Jean-Pierre Mignard est Docteur en Droit pénal et avocat au Barreau de Paris. Il est Maître de conférence à Sciences Po depuis 1992. Il est membre du Comité Consultatif National d’Ethique. Il est notamment l’auteur de «L’affaire Clichy, morts pour rien» (éd. Stock, 2006).

     

    Elisa MIGNOT

    Ancienne élève de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, Elisa Mignot est reporter et rédactrice en chef adjointe au magazine Polka. 
     

    Sina MIR 

    Sina Mir est reporter chez RTL depuis 7 ans. Grand Prix Varenne 2016 et lauréat de la bourse Dumas en 2011, il a depuis intégré le service reportage de la station. Très intéressé par les questions migratoires, il a notamment couvert la Coupe du Monde 2018 en Russie, les élections américaines de 2016, la crise ukrainienne et le début de l’offensive de la coalition contre Daesh en Irak en 2014. Il est diplômé de l’Ecole de Journalisme de Grenoble en 2011.

     

    Anne-Laure MONDÉSERT

    Diplômée de l"ESJ Lille après des études de droit, Anne-Laure Mondésert est journaliste à l'Agence France-Presse depuis 2000. En charge de la rubrique lifestyle, mode et gastronomie depuis  trois ans, elle a auparavant été en poste à Londres, au service diplomatique, au bureau de Lyon, au département multimédia et au "desk", le service chargé de l'édition des dépêches. 

     

    Anne MUXEL 

    Anne Muxel est Directrice de recherches en sociologie et en science politique au CNRS (CEVIPOF/ Sciences Po). Ses travaux dans le champ de la sociologie politique s'attachent à la compréhension des formes du lien des individus à la politique, au travers de l'analyse de leurs attitudes et de leurs comportements. Elle a mené de nombreux travaux sur la transmission des valeurs dans la dynamique générationnelle et est une spécialiste reconnue des études sur la jeunesse. Elle est membre du comité de rédaction de la Revue française de sociologie et de la revue Projet. 

     

    Aziza NAIT SIBAHA

    Aziza Nait Sibaha est rédactrice en chef et présentatrice à France 24. Diplômée de Sciences Po Paris, elle a suivi l'Executive Program Women and Power de Harvard. Trilingue, elle a rejoint France 24 en 2006. 

     

    Stuart NORVAL

    Stuart Norval présente la matinale de France 24 et le programme bi-hebdomadaire "Revisited". Il a présenté les soirées électorales lors des élections présidentielles de Barack Obama et Donald Trump, ainsi des éditions spéciales sur la mort de Nelson Mandela et Osama Ben Laden, ou lors des attaques terroristes à Paris. Il a auparavant travaillé pendant 15 ans à la BBC comme présentateur et reporter, après avoir débuté sa carrière en tant que présentateur, reporter et producteur à BBC Radio Solent.  

     

    Omar OUAHMANE

    Omar Ouahmane est grand reporter à la Rédaction internationale de Radio France. Correspondant de Radio France à Beyrouth de 2014 à 2018, il a parcouru toutes les zones des conflits qui déchirent le monde arabe. Il commence sa carrière à la Voix du Nord, à la RTBF à Bruxelles, puis à Radio France Urgences, radio destinée aux sans-abris, avant de participer à la création du Mouv’ où il restera 7 ans. Il rejoint ensuite la rédaction de France Culture où il passera 10 ans tant que grand reporter.
    Plusieurs fois primé par la Fondation Varenne, il a également été récompensé au New York Festival dans la catégorie World’s Best Radio Programs. Il décroche en 2017 le Grand prix de la presse internationale.

      
    Jonathan PARIENTÉ
    Jonathan Parienté est rédacteur en chef adjoint à Courrier international, après avoir exercé précédemment au Monde. 
     
    Clément PARROT

    Clément Parrot travaille pour franceinfo.fr depuis 2013, après avoir collaboré avec Le Huffington Post et la Voix du Nord. Il est cofondateur du site Lui président et co auteur du livre du même nom.

     

    Mathilde PASINETTI

    Mathilde Pasinetti commence sa carrière comme reporter à TF1. Puis elle travaille à Envoyé Spécial sur France 2, d'abord comme journaliste avant de devenir rédactrice en chef. Elle a créé Particules Productions, société de production qui réalise des documentaires et l'émission 24h Pujadas sur LCI.

     

    Hugo PASSARELLO

    Photographe et journaliste, Hugo Passarello contribue actuellement à RFI (espagnol) et à des médias d'Amérique Latine. En 2006, il crée le site informatif Argentina Elections. Son travail photographique a été publié dans la presse française et internationale, dont The New York Times, Revista Soho, El mundo, La Nacíon, France Culture.Il est diplômé de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, de l'University of British Columbia et United World Colleges. Son site est disponible à  l'adresse suivante www.hugopassarello.com

     

    Bruno PATINO

    BrunoPatino est le doyen de l'Ecole de journalisme de Sciences Po. Il est aussi le directeur éditorial d'Arte. Docteur en Sciences Politiques, il est diplômé de Sciences Po, de l'ESSEC et titulaire d'un Masterde relationsinternationales de la Johns Hopkins University. Il a écrit trois ouvrages, "Pinochet s'en va" (éd. IHEAL,2000), unouvrage sur la transition à la démocratie au Chili, "Une presse sansGutenberg" (éd. Grasset, 2005) et "La Condition numérique" (éd. Grasset, 2013) avec Jean-François Fogel. Bruno Patino a été aussi directeur général délégué aux programmes,aux antennes et aux développements numériques de France Télévisions, après avoir dirigé France Culture, présidé Télérama et Le Monde Interactif. Précédemment, il a travaillé pour le programmedes Nations Unies pour le développement (PNUD), été correspondant du Mondeau Chili, puis directeur délégué du quotidien InfoMatin.

     

    Florent PEIFFER

    Florent Peiffer est journaliste et producteur. Il a présenté les matinales sur France 24 et Itélé pendant plusieurs années. Il dirige aujourd’hui YouBLive, société de production spécialisée dans le Live.

     

    Adeline PERCEPT

    Adeline Percept (diplômée de l'Ecole de journalisme en 2006) est journaliste télé, cameraman et rédactrice en chef, maintenant basée à Paris. Elle a été longuement correspondante en Espagne et en Allemagne. De 2014 à 2017, elle a dirigé  la "Berliner News Fabrik", qui fournit de l'information TV et des reportages en Allemagne, Europe du Nord-Est et dans les Balkans à iTélé/Canal +, RTS et France 24. EN 2017, elle a couvert l'élection présidentielle en France pour RTS.

     

    Pascal PERRINEAU

    Pascal Perrineau est professeur des Universités à Sciences Po où il a la charge de plusieurs cours de science politique et où il dirige le « programme Vie politique ». Il a été le directeur du CEVIPOF pendant plus de vingt ans et continue à y mener des recherches sur le vote, l’élection, les clivages politiques et le national-populisme en France et en Europe.

     

    David PERROTIN 

    David Perrotin était précédemment journaliste Société à BuzzFeed News. Il a également travaillé à Rue89 et au service politique de Metronews. 

     

    Benoît PETIT

    Benoit Petit est diplômé de la première promotion de l’Ecole de journalisme de Sciences Po. En poste à BFMTV depuis octobre 2005, passé par le desk et le reportage, il occupe désormais le poste de chef des informations et partage son temps entre la gestion du desk et la rédaction en chef.

     

    Samuel PÉTREQUIN

    Samuel Pétrequin est reporter pour l'agence de presse américaine The Associated Press depuis 2000. Actuellement basé à Paris, il a effectué la plus grande partie de sa carrière au service des sports, couvrant plusieurs Jeux Olympiques, la Coupe du monde de football, le Tour de France cycliste et de nombreux événements sportifs. 

    Après avoir été basé à Londres pendant trois ans, il est désormais également en charge de la couverture des infos générales en France. Diplômé de l'ESJ Lille.

     

    Roxane PLANAS

    Associée, consultante à Image Sept depuis 2007. Roxane Planas est diplômée de l’Université Panthéon-Assas en Droit International (DEA) et en Sciences Politiques (DESS). Elle a fondé en 2009 un collectif « la bande à bordel » avec lequel elle a organisé plusieurs Flashmobs aux côtés d’acteurs culturels et associatifs.

     

    Céline PIGALLE

    Céline Pigalle est journaliste. Après avoir passé quinze ans à Europe 1 etune année à Canal +, elle est nommée directrice de la rédaction de la chaîned'information iTélé en 2012. En 2014, elle devient directrice del'information du groupe Canal +. Elle occupe ces fonctions jusqu'au septembre2015 avant de rejoindre LCI puis BFM TV.

     

    Sandrine PRIOUL

    Sandrine Prioul est reporter à Europe 1. Après plusieurs années passées au sein des antennes locales de Radio France, pour la réalisation des reportages et la présentation des journaux et émissions d’information, elle intègre la rédaction d’Europe 1 à Paris. Elle est diplômée de l’Ecole de journalisme de Toulouse en 2007.

     

    Charlotte PUDLOWSKI

    Diplômée de l’EDJ en 2009, Charlotte Pudlowski a commencé stagiaire à Slate.fr avant d’y devenir journaliste culture puis rédactrice en chef. Elle y a lancé le podcast «Transfert» en 2016. En 2017, elle quitte le site pour lancer son propre studio de création de podcasts, Louie Media. Elle a aussi travaillé à 20minutes.fr et contribué notamment aux magazines Stylist, Le Fooding, World Policy Journal et été chroniqueuse sur Ciné+. 

     

    Imène RAHMOUNI-ROUSSEAU

    Directrice adjointe des marchés financiers à la Banquede France, ancienne du Secretariat du Conseil de Stabilité Financière(Financial Stability Board) à Bâle.

        

    Boris RAZON  

    Boris Razon est le Directeur de la rédaction de Slate.fr. Auteur de Palladium (2013), il a crée la Direction des nouvelles écritures et du transmédia de France télévisions et assuré la direction éditoriale de France 4.

     

    Marie REGNIER

    Marie Regnier est reporter à RMC.

     

    Alexandra RENARD

    Alexandra Renard est rédactrice en chef du « Journal du Monde » de France 24 pour FranceInfo. Elle est aussi grand reporter à France24. Elle a couvert plusieurs zonesde conflit, notamment en Irak, Birmanie, Guinée Conakry, Libye, Syrie, Egypte,Mali. Auparavant elle a travaillé pour I iTélé, Canal plus, M6 puis France 2. Elleest diplômée de la High School Diploma aux Etats-Unis, a obtenu une maîtrise deLangues Etrangères Appliquées et un Master 2 médias à Sciences com. 

     

    Pauline REVENAZ

    Pauline Revenaz est Grand reporter et présentatrice à BFMTV spécialisée en presse judiciaire.

     

    Sandrine RIGAUD 

    Sandrine Rigaud est journaliste réalisatrice pour l'émission Cash Investigation (France 2) depuis 2015. Diplômée de Sciences Po Paris et du Centre de Formation des Journalistes, elle a travaillé 8 ans au service Politique Intérieure de la rédaction nationale de France 3 avant de rejoindre la rédaction de Capital sur M6 en 2010. Pour l'émission Cash Investigation, elle a réalisé un film sur le lobby de l'industrie agro-alimentaire ("Business contre santé") sélectionné au FIGRA en 2017 (Festival International du Grand Reportage d'Actualité), un film sur le coton primé aux DIG Awards en 2018, et "Plastique : la grande intox" diffusé en septembre 2018. Elle est l'auteur du livre sur le Parti Socialiste publié en 2008 chez Plon (PS : Coulisses d'un jeu de massacre).


    Lucie ROBEQUAIN

    Lucie Robequain est rédactrice en chef des Echos Week-end. Diplômée d'HEC, elle a été correspondante des Echos à New York de 2012 à 2017 où elle a couvert l'actualité politique et économique américaine, et la campagne présidentielle 2016. Auparavant, elle était en charge des questions d'emploi (2004-2008) puis budgétaires (2008-2012) au sein du service France. 

     

    Mathieu ROBERT

    Diplômé d'Histoire-Sociologie à Paris X et de journalisme à l'ESJ Paris, Mathieu Robert a été correspondant en Afrique du Sud pour plusieurs médias français (groupe Canal+, TV5, France Soir, sites Lagardère...). A son retour en France, il travaille pour Direct 8 puis iTélé où il couvre notamment plusieurs Tour de France. Après deux années au JT de Canal+, il quitte le news pour le magazine et travaille pour Médias Le Mag sur France 5 avant de devenir journaliste pour la société de production Premières lignes. Durant toutes ses expériences, il a touché à tous les métiers d'un journaliste télé : rédacteur, stand-up, JRI, édition, montage.

     

    Benoist ROBIN

    Benoist Robin est Journaliste Reporter d’Images depuis 15 ans. Il a travaillé pour Canal Plus et Itélé. Il travaille aujourd’hui en indépendant pour plusieurs sociétés de production (documentaires, reportages, tournage Live).  

     

    Dominique REYNIE 

    Diplômé de Sciences Po, docteur en science politique et agrégé de science politique, Dominique Reynié est professeur des Universités à Sciences Po et chercheur permanent au CEVIPOF. Il est le directeur général de la Fondation pour l'innovation politique.   

      

    Pierre ROMERA

    Pierre Romera est CTO du Consortium International des Journalistes d'Investigation (ICIJ) où il met en place des récits interactifs et des outils d'enquête tels que les Paradise Papers. Co-fondateur de Journalism++ après son passage chez OWNI.fr, Pierre Romera est l'un des pionniers du data-journalisme en France avec plusieurs centaines de projets à son actif.   

     

    François ROSE

    Diplômé des Beaux-Arts de St-Etienne, graphiste au sein de la direction artistique de l’information de TF1pendant 10 ans, chef d’atelier de l’information graphique à la RTS de Genève, François Rosé a créé sa société Shango.

     

    Luc ROUBAN

    Luc Rouban est directeur de recherche au CNRS et travaille au CEVIPOF depuis 1996 et à Sciences Po depuis 1987. Ses recherches portent principalement sur les transformations du secteur public en Europe et plus particulièrement sur les mutations de la fonction publique et la réforme de l'Etat. Il a reçu en 2013 le Best Non-US Article Award de la revue Labor History. 
         

    Frédéric ROULLIER

    Frédéric Roullier a été reporter et enquêteur au service des Sports de Canal + pendant quatre ans avant de fonder une application mobile à usage journalistique.

     

    Simon RUBEN

    Simon Ruben est un ancien élève de l’Ecole de journalisme de Sciences Po. Lauréat de la Bourse Lauga-Delmas en 2012, il est aujourd’hui chef du service des sports à Europe 1.

     

    Jean-Guillaume SANTI

    Jean-Guillaume Santi est journaliste et responsable du projet Snapchat Discover du Monde.fr. 

     

    Michel SARAZIN

    Associé, membre du comité de direction et consultant à Image Sept depuis 2004. Diplômé du Centre de Formation des Journalistes (promotion 1976). Journaliste de 1976 à 2003, au Provençal (1976), au Journal du Dimanche (chef du service politique, 1977/1989), au mensuel Urbanismes et Architecture (rédacteur en chef, 1989/1992), à Grandes Lignes TGV (rédacteur en chef, 1992/1997), à L'Événement du Jeudi (directeur adjoint de la rédaction, 1997/1999) et enfin directeur du Centre de Formation des Journalistes (1999/2003). Seul ou en collaboration, Michel Sarazin est l’auteur de plusieurs livres et documentaires pour la télévision portant notamment sur l’Élysée, l’Opéra de Paris et Simone Veil.


    Scott SAYARE

    Scott Sayare est un journaliste américain basé à Paris. Il a notamment écrit pour Harper's, The Atlantic, GQ, The Guardian, ainsi que pour The New York Times, où il a travaillé en tant que reporter. 


    Jean-Bernard SCHMIDT   

    Diplômé du CFJ en 1995, Jean-Bernard Schmidt commence sa carrière comme reporter à France 2. En 2001, il participe à la création du magazine de Benoit Duquesne, Complément d'enquête. En 2004, il en devient rédacteur en chef adjoint. Recruté par M6 pour créer le magazine 66 minutes, il devient en 2007, rédacteur en chef de l'émission Capital. En 2010, il crée avec Guy Lagache et Emmanuel Leclerc, la série documentaire consacrée à l'environnement Capital Terre. En 2013, il devient directeur de la rédaction des magazines de M6. En 2014 il quitte M6 pour co-fonder Spicee, média vidéo digital.

     

    Romain SCOTTO

    Romain Scotto est journaliste à L'Express depuis 2016. Il est chef adjoint du service société. Auparavant, il occupait le poste de chef des infos, après avoir été responsable sport. Il a également travaillé pendant 8 ans au sein de la rédaction de 20Minutes comme reporter sport, puis santé. Il est diplômé de l'IPJ. 

     

    Charlotte SECTOR

    Actuellement chargée de communication à l'ONU, Charlotte Sector a été rédactrice en chef de France 24 à Paris, qu'elle avait intégrée dès son lancement en 2006. Elle a précédemment travaillé à New York pour ABC News et CNN. Elle a reçu un Emmy Award pour sa couverture médiatique des attentats du 11 septembre. Charlotte Sector est diplômée de l'école de journalisme de Columbia, de Sciences Po Paris et de l'Université du Vermont. Originaire de France, le français et l'anglais sont ses langues maternelles et elle parle couramment l'espagnol.

     

    Réjane SENAC 

    Directrice de recherche du CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po - CEVIPOF, elle enseigne à Sciences Po. Elle est membre du comité de pilotage du programme de recherche et d'enseignement des savoirs sur le genre - PRESAGE, et du conseil scientifique de l'Institut Emilie du Châtelet. Elle est aussi présidente de la commission parité du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, instance consultative auprès du Premier ministre. Docteure de l'IEP de Paris en science politique, elle est diplômée d'un troisième cycle de droit et d'une maîtrise de philosophie de l'Université de Paris I - Panthéon Sorbonne. Ses recherches croisent pensée politique et approche cognitive des politiques publiques pour interroger les tensions entre politique d'égalité et politique de l'identité, république indivisible et société de la reconnaissance. 

     

    Pierre SÉRISIER

    Pierre Sérisier est journaliste à l’agence Reuters depuis mai 1990 et enseignant à l’Ecole supérieur de journalisme de Lille de 1997 à 2013 et à l’Ecole de journalisme de Sciences Po depuis septembre 2004. Il a travaillé successivement au service politique, au service des sports et au service international. Il écrit par ailleurs sur les séries TV, notamment sur les séries scandinaves ou Le Prisonnier.

     

    Dominique SEUX

    Dominique Seux est directeur délégué de la rédaction des Echos depuis 2013. Editorialiste économique de France Inter depuis 2008, chroniqueur à Ouest France, enseignant à l'école de journalisme de Sciences Po, membre de la commission économique de la Nation de 2006 à 2016, il est diplômé de Sciences Po Paris et en droit. Il est également l'auteur de plusieurs livres, dont les deux derniers sont un livre d'entretiens avec Wolfgang Schauble et Michel Sapin (publié en Allemagne et en France, 2016) et "La France va s'en sortir" (éd. Grasset, 2017). 

     

    Tamar SHILOH VIDON

    Tamar Shiloh Vidon a travaillé comme journaliste à l'International New York Times (autrefois l'International Herald Tribune) à Paris pendant six ans. Elle a été journaliste à l'AFP à Paris, à la BBC à Londres, à Haaretz à Tel Aviv et au Daily Yomiuri à Tokyo. Elle est titulaire d'une licence d'études de l'Asie de l'Est à l'Hebrew University et d'un executive master en management des médias numériques à Sciences Po.  

     

    Francis SIMOES

     

     

    Marie SLAVICEK

    Marie Slavicek est journaliste au Monde.fr. Occupant le poste de Social Media Editor, elle y produit notamment des articles à destination et traitant des réseaux sociaux.

     

    Guillaume STERIN

    Fondateur de l'agence La tête au vent, Guillaume Stérin forme et accompagne des orateurs dans les multiples contextes de prise de parole en public que propose la vie professionnelle. Formé aux techniques vocales à l’Institut national de l’audiovisuel (INA) il est en outre comédien voix-off. Féru de lettres et d’écriture, il rédige des ouvrages en tous genres en tant que ghost writer pour différentes maisons d’édition.

    Il a d’abord exercé pendant plusieurs années comme journaliste à la télévision avant de rejoindre les directions de la communication de plusieurs grandes entreprises (Bouygues Telecom, Club Med, Louis Vuitton), en charge notamment du service de presse et de la communication de crise.  Sa formation initiale l’a emmenée des bancs de la Sorbonne (diplômé en économie) à ceux du Centre de formation des journalistes (CFJ).


    Rémi SULMONT

    Rémi Sulmont est rédacteur en chef à France Inter depuis septembre 2017. Il a passé de nombreuses années à RTL où il a été grand reporter, correspondant à New York (2010/2015) et chroniqueur dans RTL matin (RTL vous en parle déjà).

     
    Michaël SZADKOWSKI

    Michaël Szadkowski est rédacteur en chef au Monde.fr. Il y a auparavant occupé les postes de journaliste généraliste, social media editor, journaliste chez Pixels et rédacteur en chef adjoint.

     
    Aymeric SUNCIC

    Aymeric Suncic estjournaliste freelance depuis 2015. Précédemment il a été rédacteur en chef de« Sur le Net » / «  Webnews » sur France 24 (2007-2015).Avant ça il a travaillé pour APTN au desk de Direct 8. Il est diplômé d’unmaster en Droit des affaires (2003 – Université de Paris X), en Sciences Politiques(2004 – Université de Paris X) et en Journalisme (2006 à l’Université de ParisIII).

     

    Ingrid THERWATH

    Ingrid Therwath travaille pour Courrier International. Elle a eu une chronique régulière sur BFM TV pendant deux ans et tient un blog sur les médias numériques. Elle collabore régulièrement avec France 24, France Culture et France Inter, écrit des tribunes et des éditoriaux pour la presse française et indienne. Elle a aussi co-écrit divers livres sur l'Inde. 

     

    Sam TIBI

    Sam Tibi est JRI.

     

    Yann THOMPSON 

    Diplômé de l'Ecole de journalisme de Sciences Po en 2012, Yann Thompson est journaliste à France Télévisions, au sein de la rédaction de franceinfo.fr.

     

    Irène TOPORKOFF -MAYER

    Irène Toporkoff-Mayer a co-fondé Worldcrunch après avoir travaillé pendant 17 ans dans le numérique et le contenu, dans un environnement international. 

     

    Isabelle TOURNE

    Entrée à l’AFP en 2003 audesk économie, Isabelle Tournée est devenue, en 2006, correspondante pendant unan à New York pour couvrir les marchés financiers et la macro-économie. En2007, elle devient reporter éco, chargée de la macroéconomie française et deBercy, puis reporter au service social. Depuis fin 2014, elle est chef du deskweb et mobiles. Elle est diplômée de Sciences Po et du CFJ.

      

    Patrice TRAPIER

    Patrice Trapier est éditorialiste au Journal du Dimanche. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages dont Mort d'un SDF (éd. Calmann-Lévy), La Taupe d'Allah (éd. Plon), Triple Peine (avec Françoise Rudetzki, éd. Calmann-Lévy), Innocents, l'Affaire Outreau (avec Anne-Laure Barret, éd. Calmann-Lévy). 

     

    Aurélien VIERS

    Spécialiste de l’image et des réseaux sociaux, Aurélien Viers est rédacteur en chef vidéo au Parisien. Il était auparavant rédacteur en chef numérique de l’Obs.com, après avoir passé 3 ans en start-up (Citizenside, spécialisé sur le fact-checking d’images d’actualité prises par le public), où il a développé la communauté et conduit la stratégie éditoriale de l’agence. Aurélien Viers a débuté sa carrière à LCI et TF1, comme reporter d’images et comme correspondant au Japon.

     

    Nathalie VILLARD

    Grand reporter et éditrice au mensuel économique Capital depuis 1993, Nathalie Villard a été correspondante de Capital à New York en 2004-2005 puis Nieman Fellow à la Nieman Foundation for Journalism à l'université d'Harvard en 2008-2009. A l’Ecole de Journalisme de Sciences Po où elle enseigne depuis 2009, elle a d'abord animé l’atelier “Enquêter pour écrire” puis "Long format" en M1.


    Jean-Marc VITTORI

    Jean-Marc Vittori est éditorialiste au quotidien économique « Les Echos », où il écrit notamment sur la politique économique, la macroéconomie et la théorie économique. Il passe aussi régulièrement à la radio (France Inter, BFMBusiness).

    Jean-Marc Vittori a une maîtrise de science économique et un diplôme de Sciences Po Paris. Il a été pendant quinze ans journaliste pour les magazines « Le nouvel Economiste », « Challenges » et « L’Expansion », qu’il a dirigé en 2001-2002. Il a publié notamment « L’effet sablier » (Grasset, 2009) et « Ecographiques » (Eyrolles, 2014).


    Thibaud VUITTON

    Après avoir débuté comme journaliste au Monde.fr, Thibaud Vuitton y devient chef d’édition puis chefs des informations. En 2011, il rejoint France Télévisions pour créer francetvinfo.fr, la plate-forme en ligne d'informations en continu. En en 2016, le site devient franceinfo.fr, Thibaud Vuitton en est le rédacteur en chef.

     

    Nabil WAKIM  

    Nabil Wakim est directeur de l’innovation éditoriale au Monde. Il a été rédacteur en chef du Monde.fr et chef du service politique du Monde et a fondé le blog de fact checking Les Décodeurs en 2009. Il est également fellow de la Nieman Foundation à Harvard.     

     

    Lire la suite...


     

    L'équipe


    Lire la suite...


     
    << Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

    Résultats 1 - 5 sur 8