Accueil arrow Contenus arrow Municipales 2014 arrow La privatisation du stade Vélodrome en ballotage défavorable

La privatisation du stade Vélodrome en ballotage défavorable

Version imprimable Suggérer par mail
par RIVOIRE Martin

Patrick Mennucci, candidat PS à la mairie de Marseille (Bouches-du-Rhône), a subi un revers ce dimanche 23 mars 2014 lors du premier tour des municipales. Il est devancé par Stéphane Ravier (FN) crédité de 23,16% des voix et le maire sortant UMP, Jean-Claude Gaudin, qui arrive en tête du premier tour avec 37,64% des voix.

 

Si la candidature de Mennucci tombe à l'eau, c'est aussi le cas de son projet de privatisation du stade Vélodrome. Tous les candidats à Marseille ont leur idée sur l'avenir du stade.

 

stade_velodrome_martin_rivoire_2

 

Le Vélodrome en rénovation, un stade au coeur des municipales. Crédit photo: CC/Google image / wikipedia.org

 

   

Jean-Claude Gaudin : un loyer modulable en fonction des résultats

 

Économiquement, la rénovation du stade coute cher à la commune de Marseille: 12 millions d’euros par an pendant 32 ans à verser au promoteur Arema, dans le cadre du partenariat public privé. Mais c’est bien sur le plan sentimental que ce stade s’est imposé dans le débat.

 

Jean Claude Gaudin promet, s’il est réélu, de ne pas vendre le Stade Vélodrome, qui «appartient aux Marseillais, comme la Bonne-Mère, le Pharo et le Vieux-Port», a-t-il dit à L’Equipe (édition abonnés).

 

L’Olympique de Marseille devra s’acquitter d’un loyer comme c’est le cas actuellement (8 millions d’euros au printemps 2013). Mais son montant dépendra de son classement. Un dispositif qui correspond à la demande du président Vincent Labrune qui veut verser un loyer modulable à la municipalité.

 

Rappelons que le stade Vélodrome est une source de dépense importante dans une ville en situation économique délicate. Selon une étude de l’institut Montaigne publiée en décembre dernier, Marseille est endetté à hauteur de 2.103 euros par habitant, soit presque le double de la moyenne des dix plus grandes villes françaises qui est de 1087 euros. (N.B. Le record d'endettement revient à la ville de Levallois. Il est évalué à 12412 euros par habitant).

 

Patrick Mennucci : des repreneurs potentiels

 

Le socialiste Patrick Mennucci souhaite, lui, la vente du club avec son stade. «Si je suis élu, dit-il, je ferais voter par le conseil municipal une délibération permettant le vente dès le mois de mai. Il ne peut y avoir qu’un seul acheteur: l’OM. Soit dans la configuration actuelle avec Margarita Louis-Dreyfus (propriétaire du club), soit dans une autre configuration si l’équipe Louis Dreyfus souhaite vendre le club».

 

Le candidat PS assure avoir été contacté par des investisseurs depuis qu’il a annoncé son intention de vendre le club. «Je dispose de plusieurs contacts. Des investisseurs étrangers qui ne souhaitent pas seulement acquérir le stade mais le stade et le club», assure-t-il. En conservant leur identité secrète «pour ne pas semer la zizanie», ajoute-il.

 

 


OM: Mennucci confirme l'existence de repreneurs... par FootballClubdeMarseille

 

Le candidat FN s’oppose à une vente

Interrogé sur son projet pour le Vélodrome, Stéphane Ravier (FN) lâche dans une interview donnée à 20minutes.fr: «Touche pas à notre Vélodrome, Patrick! Non, je n’y suis pas favorable. Le Vélodrome fait partie du patrimoine des Marseillais, mais Patrick Mennucci ne peut pas le comprendre, il n’aime ni l’OM, ni le foot!».

 

Commentaires
Rechercher
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."



 
< Précédent