Accueil

Chez les Carmélites, la vie coupée du monde

Version imprimable Suggérer par mail
par DUGUET Margaux

carmel
La soprano canadienne, Isabel Bayrakdarian, interprète le rôle de Blanche de Force dans l'opéra "Dialogues des Carmélites"
Crédit photo: Flickr/CC/Canadian Opera Compagny

   

Elles sont vingt-deux. Vingt-deux à vivre en vase clos dans ce bâtiment tout en béton qui surplombe la ville de Laval, en Mayenne. Les Carmélites habitent ici depuis 1965. Leur vie se résume à un mot : prier. Prier plusieurs fois pas jour.

 

Elles appartiennent à un ordre contemplatif fondé à la fin du XIIe siècle en Palestine. Les sorties sont donc extrêmement rares. Elles ont accepté de partager avec Margaux Duguet, étudiante en M2 à l'Ecole de journalisme de Sciences Po, leur quotidien, fait de silence et... prières. Reportage à écouter ci-dessous.

 

 

Commentaires
Rechercher
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."



 
< Précédent