Les politiques sont-ils responsables de la banalisation du racisme en France?

 Article publié le 02-04-2014 par STERN Elise

 

racisme_

 

Marche décoloniale et contre le racisme, Paris, 2008
Crédits Photo : Flickr/CC/looking4poetry

 

 

Si ce n'est pas pour cette raison qu'il a été choisi à ce poste, le nouveau premier ministre Manuel Valls est aussi connu pour ses dérives sur les Roms et sur l'immigration. A l'heure du remaniement, la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) a remis hier à Matignon son rapport annuel sur la lutte contre l'antisémitisme, le racisme, la xénophobie. La CNCDH annonce une inquiétante « montée de l'intolérance » pour la quatrième année consécutive.

 

Les Roms comme « boucs émissaires »

 

Environ 35% des Français se disent « plutôt » ou « un peu » racistes, une augmentation de 6 points par rapport à l'année 2012. Christine Lazerges, présidente de la CNCDH, relève deux populations qui sont plus souvent la cible de ce racisme : « Les boucs émissaires aujourd'hui sont d'abord les Roms qui ont été stigmatisés, y compris par le gouvernement, et ensuite les musulmans arabes ». Elle désigne donc les hommes politiques comme un des facteurs de l'augmentation du racisme. Le Mouvement de rassemblement et de l'amitié entre les peuples (Mrap) avait dénoncé les propos de Manuel Valls en octobre 2013 qualifiant les Roms de « populations qui ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation. » Selon le sondage BVA commandé par la CNCDH, les Roms migrants ont une image de plus en plus négative : 85% des Français considèrent qu'ils exploitent très souvent les enfants (+10 points) et 78% qu'ils vivent essentiellement de vols et de trafics (+7 points).

 

La baisse de l'antisémitisme, mais pas celle de l'Islamophobie

 

Malgré la crainte d'associations de lutte contre l'antisémitisme après l'affaire Dieudonné, les actes et menaces antisémites sont en baisse de 31 points entre 2012 et 2013. Peut-être est-ce à mettre en relation avec une relative unité de la classe politique pour condamner l'antisémitisme. Manuel Valls alors ministre de l'intérieur avait fait interdire les spectacles du polémiste.

 

Dans le même temps, les actes antimusulmans progressent de 11 points. Thématique longtemps chère au Front National (père et fille), la stigmatisation de l'Islam a pénétré la droite républicaine, comme en atteste la polémique crée par Jean-François Copé, président de l'UMP, sur le « pain au chocolat ». 80% des sondés pensent que le port du voile pose problème en société, avis partagé par la majorité des hommes politiques. Les réactions à un rapport remis en décembre 2013 à Matignon préconisant de revenir sur l'interdiction du voile à l'école sont un exemple édifiant. François Fillon avait alors déclaré "Le retour du voile à l'école serait une brèche dans le principe de laïcité. En abattant ce rempart contre l'intégrisme, on abattrait l'école républicaine." Le gouvernement avait nié en bloc toute intention de revenir sur cette loi. 

 

Une corrélation avec la classe politique

 

Ainsi, sur les Roms, les Juifs et les Musulmans, trois éléments forts du rapport, les Français semblent entretenir la même relation aux différentes populations que leurs hommes politiques. Difficile cependant d'accuser les politiques d'insuffler ces idées à la société. Christine Lazerges appelle simplement le gouvernement à « un discours clair, net sur ces questions ».

 

Une autre explication indépendante des politiques se trouve dans le rapport de l'année dernière : la CNCDH notait que l'opinion des Français évolue « dans le sens inverse de la couleur politique du gouvernement en place ; l'arrivée d'un Gouvernement de droite induisait une remontée des attitudes favorables aux immigrés, celle d'un Gouvernement de gauche allait de pair avec une remontée des opinions xénophobes. » Reste à voir si cela se vérifie lors de la prochaine alternance, ou si le racisme s'ancre définitivement dans l'esprit des Français.

 

 



 

Médias : comment faire un poisson d’avril intelligent ?

par SAUTREUIL Pierre

 

dolphin-jumping-through-ring-dolphins_526137

 

Dauphin acrobate (Crédit : Flickr/CC/Marineland)

Lire la suite...


 

5h27, la face cachée de Paris

par STERN Elise

5h27

 Crédit photo : 5h27.tumblr.com

 

«Tout Paris ne dort pas à 5h27. Nous allons le sillonner, l’écouter, l’ausculter. Voici ses histoires

 

Dix étudiants en première année à l’Ecole de Journalisme de Sciences Po, supervisés par Boris Razon, directeur des nouvelles écritures à France Télévisions, et Pascale Robert-Diard, chroniqueuse judiciaire au journal Le Monde, racontent la vie de la capitale entre 5h et 6h du matin.

 

poissoniers_andrea

 Jessica et Arnaud, poissonniers, se lèvent à 2h du matin

Crédit photo : Andrea Palasciano, Deux coeurs et un filet de saumon

 

Venez rencontrer le photographe des premiers métros, les nettoyeurs d'Orly, le monde des joueurs de jeu vidéo et les pigalleries du 18e...



 
<< Début < Précédente 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Suivante > Fin >>

Résultats 222 - 234 sur 1276